Comparaison de la sécurité d’utilisation de l’ustekinumab et du vedolizumab chez les patients âgés atteints de maladies inflammatoires chroniques de l’intestin : étude de cohorte bicentrique - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2022

Comparative Safety of Ustekinumab and Vedolizumab in Older Patients with Inflammatory Bowel Disease : A Bicentric Cohort Study

Comparaison de la sécurité d’utilisation de l’ustekinumab et du vedolizumab chez les patients âgés atteints de maladies inflammatoires chroniques de l’intestin : étude de cohorte bicentrique

Alice Burgevin
  • Function : Author
  • PersonId : 1240473
  • IdRef : 267849613

Abstract

CONTEXTE ET OBJECTIFS : Les données sur la sécurite d’utilisation du vedolizumab et de l’ustekinumab manquent chez les patients âgés atteints de maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (maladie de Crohn et rectocolite hémorragique). L’objectif de cette étude était de comparer la Sécurité des traitements par vedolizumab et ustekinumab chez les patients de plus de 60 ans atteints d’une maladie inflammatoire chronique de l’intestin. MÉTHODE : Cohorte rétrospective incluant des patients atteints d’une maladie de Crohn ou d’une rectocolite hémorragique ayant initie un traitement par vedolizumab, ustekinumab ou anti-TNF a 60 ans ou plus. Nous avons examiné la survenue d’évènements indésirables dans l’année qui a suivi le traitement. RÉSULTATS : Cette étude a porté sur 163 patients, dont 49 ont été traites par vedolizumab (19 patients atteints de la maladie de Crohn et 30 d’une rectocolite hémorragique), 26 par ustekinumab (25 atteints de la maladie de Crohn et 1 d’une rectocolite hémorragique) et 88 par anti-TNF (56 atteints de la maladie de Crohn et 32 d’une rectocolite hémorragique). A un an, il n’y avait pas de différence en termes de sécurité entre le vedolizumab et l’ustekinumab, en considérant le nombre d’effets indésirables par année de suivi chez les patients atteints d’une maladie de Crohn (p=0,65). Pour la rectocolite hémorragique et la maladie de Crohn, la survenue d’évènements indésirables par année de suivi était similaire entre le vedolizumab et les anti-TNF (p=0,85 et p=0,10 respectivement). CONCLUSION : Il ne semble pas y avoir de différence en termes de sécurité entre le VDZ et l’UST chez les patients âgés atteints de maladies inflammatoires de l’intestin.
Fichier principal
Vignette du fichier
MED_T_2022_1069_BURGEVIN_ALICE.pdf (808.54 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-04042753 , version 1 (23-03-2023)

Identifiers

  • HAL Id : hal-04042753 , version 1

Cite

Alice Burgevin. Comparaison de la sécurité d’utilisation de l’ustekinumab et du vedolizumab chez les patients âgés atteints de maladies inflammatoires chroniques de l’intestin : étude de cohorte bicentrique. Médecine humaine et pathologie. 2022. ⟨hal-04042753⟩
57 View
62 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More