Évaluation de la perception de l’Activité Physique Adaptée par lesmédecins généralistes prescripteurs d’Activité Physique Adaptée - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2022

Evaluation of the perception of adapted physical activity by the physician prescribing adapted physical activity

Évaluation de la perception de l’Activité Physique Adaptée par lesmédecins généralistes prescripteurs d’Activité Physique Adaptée

Alexandre Koch
  • Function : Author
  • PersonId : 1240504
  • IdRef : 265240433

Abstract

OBJECTIF : Depuis 2016 les médecins généralistes peuvent prescrire de l’activité physique adaptée pour les patients atteints d’une Affection de Longue Durée. Ce dispositif permet de remettre en activité des patients inactifs et sédentaires. Récemment, des études sont parues mettant en avant le fait que les français sont pour 95% inactifs. C’est une triste réalité qu’il convient de corriger quand on sait que l’Activité physique permet de prévenir bon nombre de pathologie. C’est dans ce contexte que nous avons décidé de réaliser une étude sur la perception de l’APA par les médecins prescripteurs d’APA. Dans le but d’identifier des pistes d’amélioration dans la formation des médecins et de pouvoir optimiser l’évaluation ainsi que la prise en charge de ces nombreux patients. MATÉRIEL ET MÉTHODE : Notre échantillon est constitué de médecins généralistes ayant prescrits au moins une fois de l’APA, quelques soit la structure d’accueil du patient. Notre choix s’est porté sur la réalisation d’entretien semi directif permettant une liberté d’expression au médecin interrogé. Un guide d’entretien a structuré les échanges. Plusieurs axes, la caractérisation de la population médicale, la prescription d’APA, comment amener le changement de comportement et quelques questions de connaissance. Nous avons réalisé 21 entretiens pour arriver à saturation des données. Le discours des médecins a été retranscrit et analyser afin de faire ressortir les voies d’amélioration et d’exprimer au mieux la perception de l’APA qu’ont les médecins interrogés. RÉSULTATS : La prescription d’APA est dépendante de la perception du médecin prescripteur. L’objectif de remise en activité du patient est acquit pour l’ensemble de l’échantillon. Ce sont les modalités d’initiation de la prise en charge ou de réalisation du bilan initial qui sont le plus médecin-dépendants. Du fait d’un manque d’accès aux structures dédiées, les patients bénéficient d’une prise en charge de façon inégale. Les médecins les plus à même de prescrire de l’APA, de prendre en charge le patient, sont ceux qui ont une activité physique régulière et à fortiori sportive. Les médecins qui ont des connaissances pratiques sur l’exercice physique ont une meilleure approche. Dans la continuité, les médecins qui ont la connaissance du tissu associatif local et du terrain sont plus à même de conseiller leurs patients. DISCUSSION : La principale difficulté pour le médecin est l’évaluation et l’entretien de la motivation. La prise en charge repose sur la volonté du patient à être plus actif et moins sédentaire. Le temps de consultation étant limité, les médecins éprouvent des difficultés pour mettre en place des consultations dédiées à l’APA. Devant la disparité d’accès aux soins sur le territoire parfois le seul recours est le kinésithérapeute ou bien la marche. Le contexte économique, social et la possibilité de se déplacer du patient amène aussi son lot de difficultés. Souvent cela se solde par une prise en charge à minima. CONCLUSION : Notre travail met en évidence une variabilité dans la manière d’initier et d’organiser une prise en charge APA. Les médecins gardent comme maître mot la remise en activité du patient. Il conviendrait d’uniformiser le bilan et le suivi par le médecin généraliste mais cela semble difficile du fait : des contraintes de terrain et celle de l’accès aux structures dédiées encore trop peu nombreuses. Des études complémentaires sont nécessaires, sur la population médicale la plus à même de prescrire et sur la qualité de vie ressentie versus amélioration des variables physiologiques chez un patient dans une prise en charge APA.
Fichier principal
Vignette du fichier
MED_T_2022_1034_KOCH_ALEXANDRE.pdf (4.17 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-04042792 , version 1 (23-03-2023)

Identifiers

  • HAL Id : hal-04042792 , version 1

Cite

Alexandre Koch. Évaluation de la perception de l’Activité Physique Adaptée par lesmédecins généralistes prescripteurs d’Activité Physique Adaptée. Médecine humaine et pathologie. 2022. ⟨hal-04042792⟩
47 View
68 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More