Facteurs dosimétriques prédictifs de paralysie faciale après radiothérapie stéréotaxique de schwannomes vestibulaires par Cyberknife® : retour sur dix ans d’expérience - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2022

Dosimetric predictive factors for facial nerve paralysis after CyberKnife stereotactic radiotherapy for vestibular schwannomas : a 10-year single institution experience

Facteurs dosimétriques prédictifs de paralysie faciale après radiothérapie stéréotaxique de schwannomes vestibulaires par Cyberknife® : retour sur dix ans d’expérience

William Gehin
  • Function : Author
  • PersonId : 1240528
  • IdRef : 26505379X

Abstract

OBJECTIF : La paralysie faciale après radiothérapie stéréotaxique des schwannomes vestibulaires est un effet indésirable rare du traitement mais ayant un impact potentiellement majeur sur la qualité de vie des patients. Notre étude avait pour objectif d’identifier et d’analyser des facteurs dosimétriques prédictifs de paralysie faciale après radiothérapie. MATÉRIELS ET MÉTHODES : Cette étude rétrospective française monocentrique a inclus tous les patients traites entre 2010 et 2020 a l’Institut de Cancerologie de Lorraine par radiothérapie stéréotaxique CyberKnife pour un schwannome vestibulaire. 88 patients ont éteé inclus. Différents schémas de traitement ont été réalisés pendant la durée d’observation, l’un prescrit sur l’isodose 70% (3x7.7 Gy) et les autres prescrits sur l’isodose 80% (4x5 Gy, 3x7 Gy, 3x8 Gy) RÉSULTATS : La durée de suivi moyenne etait de 37 mois (avec un intervalle de 7 a 96 mois). Parmi les 88 patients traites, 20 patients (23%) ont developpé une paralysie faciale après leur radiothérapie. Le taux de contrôle tumoral à 2 ans était de 95% et le taux global de paralysie faciale à 2 ans était de 24%. Les schémas de traitement avec une dose maximale prescrite (Dmax) de 33 Gy présentaient un sur-risque significatif de paralysie faciale par rapport aux schémas avec une Dmax de 30 Gy ou moins (HR=4.51, 95% CI=[1.04;19.6], p=0.045). Le taux de paralysie faciale à 2 ans était de 32% [20% ;44%] quand Dmax=33Gy contre 7% [1% ;21%] quand Dmax ≤ 30Gy. Nous avons identifie trois facteurs dosimétriques significativement prédictifs de paralysie faciale après radiothérapie : une dose moyenne au GTV de plus de 29 Gy (HR=2.84, 95% CI=[1.10;7.36], p=0.024), une dose moyenne au PTV de plus de 27 Gy (HR=10.52, 95% CI=[1.39;79.76], p=0.002) et une dose maximale au PTV de 33 Gy (HR=5.09, 95% CI=[1.17;22.15], p=0.013). CONCLUSION : Une dose maximale prescrite Dmax inferieure ou égale a 30 Gy diminue significativement le risque de paralysie faciale après radiothérapie stéreotaxique sans perte d’efficacité sur le contrôle tumoral local.
Fichier principal
Vignette du fichier
MED_T_2022_1027_GEHIN_WILLIAM.pdf (1.48 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-04042819 , version 1 (23-03-2023)

Identifiers

  • HAL Id : hal-04042819 , version 1

Cite

William Gehin. Facteurs dosimétriques prédictifs de paralysie faciale après radiothérapie stéréotaxique de schwannomes vestibulaires par Cyberknife® : retour sur dix ans d’expérience. Médecine humaine et pathologie. 2022. ⟨hal-04042819⟩
33 View
88 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More