La place du médicament en consultation sexologique : enquête auprès d’un sexologue - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2022

La place du médicament en consultation sexologique : enquête auprès d’un sexologue

Camille Lorrain
  • Function : Author
  • PersonId : 1240533
  • IdRef : 26693739X

Abstract

Selon l’OMS, « La santé sexuelle est un état de bienêtre physique, émotionnel, mental et social en matière de sexualité, ce n’est pas seulement l’absence de maladie, de dysfonctionnement ou d’infirmité. La santé sexuelle exige une approche positive et respectueuse de la sexualité et des relations sexuelles, ainsi que la possibilité d’avoir des expériences sexuelles agréables et sécuritaires, sans coercition, ni discrimination et ni violence. Pour atteindre et maintenir une bonne santé sexuelle, les Droits Humains et Droits sexuels de toutes les personnes doivent être respectés, protégés et réalisés ». La prévalence des dysfonctions sexuelles varie de 13 à 38% en fonction du sexe, de l’âge et des comorbidités de l’individu. En France, 44% de la population prend un traitement médicamenteux chronique, et 18% de la population a une affection longue durée (ALD). Le pharmacien est la profession qui est le plus au contact des patients ; tous les jours, ce sont 4 millions de Français qui franchissent la porte d’une officine. L’objectif de cette thèse est de quantifier l’impact du médicament en sexologie, aussi bien le médicament qui impacte la sexualité que le médicament qui traite le trouble sexuel, en menant une enquête prospective auprès d’un sexologue. Une étude rétrospective a été menée au sein du Service de Santé Sexuelle du Centre hospitalier de Lunéville (Meurthe et Moselle). Les données ont été recueilles sur la période du 1er septembre 2018 au 31 septembre 2020. Un échantillon de 430 patients, 366 hommes et 64 femmes, a été analysé. Cette étude a montré que le traitement médicamenteux est impliqué dans le trouble sexuel dans 37% des cas. Le médicament apparaît en deuxième position parmi les étiologies les plus retrouvées, quel que soit le trouble. Dans cette étude, le médicament occupe également une place importante dans la prise en charge des troubles puisque qu’il apparaît en troisième position dans les propositions de prise en charge ; il est proposé à 35% des patients souffrant de dysfonction érectile. L’impact du médicament en sexologie est donc double.
No file

Dates and versions

hal-04042825 , version 1 (23-03-2023)

Identifiers

  • HAL Id : hal-04042825 , version 1

Intranet access

Cite

Camille Lorrain. La place du médicament en consultation sexologique : enquête auprès d’un sexologue. Sciences pharmaceutiques. 2022. ⟨hal-04042825⟩
37 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More