L’union africaine face aux conflits armés en Afrique - Université de Lorraine Access content directly
Journal Articles International Journal for Advanced Studies and Research in Africa Year : 2023

L’union africaine face aux conflits armés en Afrique

Abstract

The African Union (AU) was created on July 9, 2002 in Durban, in South Africa. It succeeds the Organization of African Unity (OAU), set up on May 25, 1963 in Addis Ababa, in Ethiopia, to rise to the new political and strategic challenges that have crossed the continent since the end of the cold war. Foremost among these challenges were the extremely violent armed conflitcts that raged in several African states, thus making any prospect of development difficult. Taking the measure of this situation, the AU equipped itself, at the time of its creation, with a strong institutional and operational mechanism: the African Peace and Security Architecture (APSA). The latter was intended to enable the continental organization to have the necessary tools for the prevention, management and resolution of armed conflicts on the continent. Twenty years after the creation of the AU, the path traveled by this organization in the face of armed conflicts in Africa deserves to be retraced. This is the purpose of this reflection, which attempts to analyze the process of building the AU security policy as well as its effectiveness in promoting peace in Africa. Rowing against the tide of discourse systematically calling into question its ability to be a credible partner in the management of the conflicts undermining the continent, this reflection shows rather that in two decades of existence only and in spite of certain difficulties, the AU has made significant progress in the area of security. The pacification of Somalia, which was seen as an impossible mission, thus makes it possible to prove the effectiveness and efficiency of the AU’s security action.
L'Union africaine (UA) voit le jour le 9 juillet 2002 à Durban, en Afrique du Sud. Elle succède à l'Organisation de l'Unité africaine (OUA), mise en place le 25 mai 1963 à Addis-Abeba en Éthiopie, pour se mettre à la hauteur des nouveaux enjeux politiques et stratégiques qui traversaient le continent depuis la fin de la guerre froide. Au premier rang de ces enjeux, figuraient les conflits armés d’une extrême violence qui sévissaient dans plusieurs États africains, rendant ainsi toute perspective de développement difficile. Prenant la mesure de cette situation, l’UA se dota, au moment de sa création, d’un dispositif institutionnel et opérationnel robuste : l’Architecture de paix et de sécurité africaine (APSA). Cette dernière avait pour but de permettre à l’organisation continentale de disposer des outils nécessaires à la prévention, la gestion et la résolution des conflits armés sur le continent. Vingt années après la création de l’UA, le chemin parcouru par cette organisation face aux conflits armés en Afrique mérité d’être retracé. C'est tout l'enjeu de la présente réflexion qui s’attèle à analyser le processus d’édification de la politique sécuritaire de l’UA ainsi que son effectivité dans la promotion de la paix en Afrique. Ramant à contre-courant des discours remettant systématiquement en cause sa capacité à être un partenaire crédible dans la gestion des conflits minant le continent, cette réflexion montre plutôt qu’en deux décennies d’existence seulement et en dépit de certaines difficultés, l’UA a réalisé d’importants progrès dans le domaine sécuritaire. La pacification de la Somalie, qui était vue comme une mission impossible, permet ainsi de prouver l’effectivité et l’efficacité de l’action sécuritaire de l’UA.

Dates and versions

hal-04156531 , version 1 (08-07-2023)

Identifiers

Cite

Christian Gaël Ntoutoume Dzime. L’union africaine face aux conflits armés en Afrique : une histoire d’adaptation et d’engagement. International Journal for Advanced Studies and Research in Africa, 2023, 12 (1), pp.84-97. ⟨10.58808/IJR1215⟩. ⟨hal-04156531⟩
181 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More