Interactions bactéries pathogènes/probiotiques en présence de catécholamines : effet sur l’adhésion et la formation de biofilms - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2022

Interactions bactéries pathogènes/probiotiques en présence de catécholamines : effet sur l’adhésion et la formation de biofilms

Abstract

Norepinephrine (NE) is an eucaryotic stress hormone belonging to catecholamins. It also modulates many bacterial physiology and behaviors. However, the hormone’s impact was widely studied on Gram negative bacteria and poorly on Gram positive bacteria. While the impact on bacterial interactions, especially between pathogenic and beneficial bacteria present in the gut microbiota is not yet explored. In this study, we have investigated the effect of NE on the interaction of the opportunistic pathogenic strain Pseudomonas aeruginosa H103 and the probiotic strain Pediococcus pentosaceus MZF16 and their interactions with intestinal epithelial cells Caco-2/TC7. Our study focused on bacterial aggregation, ability of adhesion to Caco-2/TC7 cells and on the modulation of mono and dual-species biofilms of these strains. The results obtained demonstrated that the hormone significantly increased the self aggregation and coaggregation of both strains and also their adherence to Caco-2/TC7 cells, and that it may promote the implantation of the probiotic. Similarly, NE enhanced the formation of monospecies biofilms with a dominance of the probiotic strain P. pentosaceus MZF16 in the dualspecies biofilm. These results indicated that NE may impact the interactions between pathogenic and probiotic strains and could be involved in the eubiosis/dysbiosis balance under stress.
La norépinéphrine (NE) est une hormone de stress eucaryote de la famille des catécholamines. Elle agit aussi sur le comportement des bactéries et leur physiologie. L'effet de la NE a été largement étudié sur les bactéries à Gram négatif et beaucoup moins sur les bactéries à Gram positif. De plus, son impact sur les interactions bactériennes, notamment bactéries pathogènes/bactéries bénéfiques du microbiote intestinal, n'a pas encore été exploré. Dans cette étude, nous avons examiné l'effet de la NE sur la souche pathogène opportuniste Pseudomonas aeruginosa H103 et la souche probiotique Pediococcus pentosaceus MZF16 et leurs interactions avec les cellules intestinales Caco-2/TC7. Notre travail s’est focalisé sur la capacité d'adhésion de ces bactéries, leur agrégation et la modulation des biofilms mono-espèces et biofilms mixtes en présence de NE. Les résultats obtenus ont montré que cette hormone a augmenté significativement l'autoagrégation et la coagrégation des deux bactéries ainsi que leur adhésion aux cellules Caco-2/TC7, et qu’elle semble favoriser l’implantation du probiotique. De la même manière, la NE a stimulé la capacité des deux souches à former des biofilms monoespèces avec une prédominance de la souche P. pentosaceus MZF16 dans le biofilm mixte. Ces résultats laissent suggérer que la NE pourrait modifier les interactions pathogènes/probiotiques. Ceci pourrait expliquer en partie la modification de la balance eubiose/ dysbiose intestinale en cas de stress.
No file

Dates and versions

hal-04585328 , version 1 (23-05-2024)

Identifiers

  • HAL Id : hal-04585328 , version 1

Intranet access

Cite

Meryem Boujnane. Interactions bactéries pathogènes/probiotiques en présence de catécholamines : effet sur l’adhésion et la formation de biofilms. Microbiologie et Parasitologie. 2022. ⟨hal-04585328⟩
0 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More