Rôle des transferts de masse dans la dissémination de l’antibiorésistance vers des biofilms - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2022

Rôle des transferts de masse dans la dissémination de l’antibiorésistance vers des biofilms

Abstract

The objective of this study was to set up an experimental strategy for 1) forming pure strain biofilms on glass slides using the flow cell system, 2) to set up a protocol to study mass transfer of bacteria in biofilms formed in flow cell and 3) to study, within the formed biofilms, gene transfer using pB10 plasmid. Epifluorescence microscopy was used to visualise the bacteria constituting the biofilms as well as those used for mass transfer thanks to the presence of GFP in the former and RFP in the latter. Quantification of biofilms and mass transfer was performed by qPCR using the gfp gene and the lacZY deletion as targets, respectively, after extraction of total DNA from the slides to determine the best conditions for biofilms formation (flow rate 20 ml/min, 48h of biofilms formation) and mass transfer (5 minutes). Finally, the presence of transconjugants after the gene transfer tests was confirmed by selection on LB agar plates containing antibiotics.
Ce travail a eu pour objectif la mise en place d’une stratégie expérimentale permettant 1) de former des biofilms de souche pure, sur des lames en verre, en utilisant le système des flowcells, 2) de mettre en place un protocole pour étudier le transfert de masse de bactéries sur des biofilms formés en flowcells et 3) d’étudier, au sein des biofilms formés, le transfert de gène en utilisant le plasmide pB10. La microscopie à épifluorescence a permis de visualiser les bactéries constituant les biofilms grâce à la GFP, ainsi que celles utilisées pour le transfert de masse grâce à la RFP. La quantification des biofilms et du transfert de masse a été effectuée par qPCR en utilisant comme cible le gène de la gfp et la délétion lacZY, respectivement, après extraction de l’ADN total des lames permettant ainsi de déterminer les meilleurs conditions pour la formation des biofilms (vitesse de flux de 20 ml/min, durée de formation de 48h) et le transfert de masse (5 minutes). Finalement, la présence de transconjugants après les tests de transfert de gène a été confirmé par sélection sur boites LB agar contenant des ATB.
No file

Dates and versions

hal-04586268 , version 1 (24-05-2024)

Identifiers

  • HAL Id : hal-04586268 , version 1

Intranet access

Cite

Anne-Laure Guenin. Rôle des transferts de masse dans la dissémination de l’antibiorésistance vers des biofilms. Microbiologie et Parasitologie. 2022. ⟨hal-04586268⟩
0 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More