L'anaphylaxie : approche clinique descriptive et approche expérimentale chez le rat Brown Norway sensibilisé à l'ovalbumine - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 2001

Anaphylaxis : clinical descriptive and experimental approch in ovalbumin sensitized Brown Norway rat

L'anaphylaxie : approche clinique descriptive et approche expérimentale chez le rat Brown Norway sensibilisé à l'ovalbumine

Abdelouahab Bellou

Abstract

Non disponible/Not available
La prévalence des maladies allergiques est en nette augmentation dans nos pays occidentaux. Ces maladies représenteront un problème de santé publique au XXIe siècle. La manifestation la plus grave est le choc anaphylactique. Il représente 4% des manifestations cliniques des urgences allergiques dans une étude clinique descriptive personnelle. Malgré de nombreux travaux expérimentaux, les mécanismes physiopathologiques restent encore mal connus. L'utilisation de modèles animaux permettent de mieux les appréhender que chez l'homme. Nous avons utilisé le rat Brown Norway sensibilisé à l'ovalbumine pour étudier le choc anaphylactique et l'effet de la modulation pharmacologique. Nous avons montré qu'il était capable de produire des anticorps sensibilisants par le test d'activation des basophiles humains (TABH) et l'anaphylaxie cutanée passive. Des travaux antérieurs de la littérature ont montré que ces anticorps étaient des IgE. La difficulté d'observer les basophiles dans le sang nous amené à expérimenter le TABH. Le sérum des rats sensibilisés est capable d'activer les basophiles humains. Cette activation est démontrée par l'augmentation de l'expression du marqueur CD63 présent à la surface des granules intracytoplasmiques. Les basophiles CD63+ et antiIgE+ sont observés en cytométrie de flux confirmant que leur activation est spécifique du récepteur à IgE. L'absence d'histaminolibération spécifique par les basophiles est en faveur du rôle principal des mastocytes tissulaires notamment cardiaques puisque nous avons montré que les taux d'histamine et sérotonine augmentaient significativement au cours du choc anaphylactique. L'utilisation de différentes drogues administrées en pré-traitement n'a pas permis de corriger complètement l'hypotension et d'améliorer la survie. Les inhibiteurs de la dégranulation et de la synthèse d'histamine sont inefficaces. Les antihistaminiques et la dihydroergotamine n'ont pas d'effet sur la prévention et l'évolution du choc. Seul un inhibiteur de la NO synthase (le L-NAME) associé à un anti H2, la cimétidine, augmente significativement et, transitoirement la pression artérielle jusqu'à la 18e minute. L'oxide nitrique semble impliqué dans la physiopathologie du choc anaphylactique chez le rat Brown Noraway mais probablement associé à d'autres médiateurs libérés plus tardivement comme les leucotriènes et les prostaglandines.

Domains

Animal biology
No file

Dates and versions

tel-01746438 , version 1 (29-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01746438 , version 1

Intranet access

Cite

Abdelouahab Bellou. L'anaphylaxie : approche clinique descriptive et approche expérimentale chez le rat Brown Norway sensibilisé à l'ovalbumine. Biologie animale. Université Henri Poincaré - Nancy 1, 2001. Français. ⟨NNT : 2001NAN11303⟩. ⟨tel-01746438⟩
30 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More