Synthèse d'alliages amorphes AI-Ni-Zr par broyage mécanique : - étude de la cinétique de cristallisation par calorimétrie, - analyse du chemin réactionnel par diffraction des rayons X - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 2000

Synthèse d'alliages amorphes AI-Ni-Zr par broyage mécanique : - étude de la cinétique de cristallisation par calorimétrie, - analyse du chemin réactionnel par diffraction des rayons X

Jean-Philippe Braganti
  • Function : Author
  • PersonId : 786853
  • IdRef : 152391746

Abstract

Non disponible / Not available
Les alliages amorphes sont caractérisés par leur état thermodynamique hors équilibre. Pour envisager des applications, il est donc nécessaire d'étudier l'évolution de ces alliages vers leur état d'équilibre thermodynamique.Dans un premier temps, la formation des alliages par mécanosynthèse a nécessité l'optimisation des conditions de broyage qui permettent à la fois d'obtenir des alliages de structure amorphe et un rendement appréciable. Nous avons ainsi démontré la possibilité de synthétiser des alliages amorphes contenant une forte teneur en élément ductile (jusqu'à 40% at. de A1) par broyage mécanique, sans l'aide d'adjuvants ni de système de cryobroyage. En outre, le suivi de la formation de l'alliage pendant le broyage a montré que celle-ci était une transformation à l' état sollde.Ensuite, deux techniques expérimentales différentes ont permis d'aborder les deux aspects de la cristallisation : cinétique et chemin de cristallisation. La première, la microcalorimétrie différentielle à balayage, a permis de déterminer les grandeurs thermodynamiques caractéristiques des alliages amorphes (température et enthalpie de cristallisation). Par corrélation avec des mesures d'enthalpie de formation d'alliage cristallin, nous aussi calculé l'enthalpie de formation de l'alliage amorphe. Les processus de cristallisation pour chaque composé mit été défInis grâce à l'exploitation des signaux calorimétriques selon les méthodes de Surinach.et de Johnson, Mehl et Avrami. Nous proposons un raisonnement permettant d'affiner lés coefficients cinétiques obtenus par les deux méthodes précédentes. La seconde technique, utilisée pour l'analyse structurale, est la diffraction en temps réel sous rayonnement X intense. Par cette méthode non conventionnelle, il nous a été alors possible de mettre en évidence des phases transitoires ou métastables qui précèdent l'établissement de l'état stable. Cette caractérisation structurale des chemins de cristallisation est un complément novateur puisque seul l'aspect cinétique des transformations est accessible par la démarche thermodynamique.
No file

Dates and versions

tel-01746478 , version 1 (29-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01746478 , version 1

Intranet access

Cite

Jean-Philippe Braganti. Synthèse d'alliages amorphes AI-Ni-Zr par broyage mécanique : - étude de la cinétique de cristallisation par calorimétrie, - analyse du chemin réactionnel par diffraction des rayons X. Autre [cond-mat.other]. Université Henri Poincaré - Nancy 1, 2000. Français. ⟨NNT : 2000NAN10124⟩. ⟨tel-01746478⟩
26 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More