Simulation numérique de l'interaction laser à haut flux - plasma par méthode semi-lagrangienne - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 2002

Simulation numérique de l'interaction laser à haut flux - plasma par méthode semi-lagrangienne

Abstract

Non disponible / Not available
Les récentes avancées technologiques permettent désormais de concevoir des lasers à haut flux (10[exposant 20] Wcm[exposant -2] [micro]m[exposant -2]). A de telles énergies, un électron oscillant dans le champ électromagnétique peut atteindre une vitesse proche de celle de la lumière, nécessitant la prise en compte d'importants effets relativistes. Différents types de codes peuvent être développés pour simuler de tels mécanismes. Les codes particulaires ou codes PIC, sont basés sur la résolution des équations du mouvement des particules du système. Cependant, ils sont sujets à des problèmes de bruit numérique et peuvent offrir une mauvaise résolution sur les régions à faible densité de particules. C'est pourquoi nous avons développé des codes dits semi-lagrangiens qui visent à la résolution couplée de l'équation de Vlasov relativiste et des équations de Maxwell. Nous avons caractérisé les domaines de prévalence respectifs de chacun de ces deux types de codes en fonction de l'effort numérique nécessaire pour traiter un problème donné. Nous détaillons par ailleurs le schéma d'advection de l'équation de Vlasov et utilisons la possibilité offerte par les codes semi-lagrangiens de réduire le nombre des variables indépendantes, grâce à l'introduction d'une classe de solutions exactes de l'équation de Vlasov. Sachant qu'une impulsion ultra-intense peut se propager au sein d'un plasma au-delà de la densité critique du fait des effets relativistes qu'elle engendre, nous avons effectué une étude détaillée de ces phénomènes. Ceci nous a permis de mettre en évidence l'existence d'ondes acoustiques d'électrons piégés relativistes dans le cadre de la transparence auto-induite. Nous avons enfin raffiné ce modèle pour tenir compte de la mobilité des ions et l'avons étendu à deux dimensions afin d'étudier les effets transverses dans l'interaction laser-plasma.
No file

Dates and versions

tel-01746700 , version 1 (29-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01746700 , version 1

Intranet access

Cite

Fabien Huot. Simulation numérique de l'interaction laser à haut flux - plasma par méthode semi-lagrangienne. Autre [cond-mat.other]. Université Henri Poincaré - Nancy 1, 2002. Français. ⟨NNT : 2002NAN10053⟩. ⟨tel-01746700⟩
12 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More