Quality of drug prescribing and renaI failure - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2004

Quality of drug prescribing and renaI failure

Bon usage du médicament et insuffisance rénale

(1)
1
Laurence Salomon
  • Function : Author
  • PersonId : 764484
  • IdRef : 091570530

Abstract

Since medication misuse increases the risk of iatrogenic risk, dosage adjustrnent should be considered when prescribing in renal impairment. Medication misuse and its impact have seldom been studied in acute renal failure (RF). In this work, we assessed the rate of inappropriate orders on a hospital scale ; We also assessed the appropriateness of orders using standardized clinical cases (vignettes). These studies confirmed the high rate of inappropriate orders. Besides, many orders could lead to potential adverse effects,some potentially severe or letal. Another study demonstrated that the informations allowing accurate prescribing were often missing in clinical routine.In chronic RF, the data from EPIREL cohorte confirmed that a planified dialysis and an early, regular and specialized follow-up are associated with a higher quality of orders. These data showed that 6 months after starting dialysis the quality of prescriptions had improved. It was yet under-optimal, underlying the difficulty to conform to guidelines, even in specialized settings. These studies showed that renal function is not fully considered when prescribing, in hospitalized patients with acute RF, but also in the management of chronic RF. The impact of medication misuse is fully documented in chronic RF, where guidelines have been written. This work contributed in showing the significant impact of medication misuse in acute RF and the need of improvement in the management chronic IR, to conform with clinical guidelines.
L'insuffisance rénale (IR) s'accompagne d'une iatrogénie médicamentense fréquente, imposant fréquemment une adaptation posologique. L'usage inapproprié des médicaments et son impact ont peu été étudiés dans l'IR aiguë. Dans ce travail, nous avons d'abord estimé la fréquence des prescriptions inappropriées, à l'échelle d'un hôpital puis lors de situations standardisées (cas cliniques fictifs): Ces études ont confirmé la fréquence élevée des prescriptions inappropriées. Par ailleurs, de nombreuses prescriptions étaient source d'effets indésirables potentiels, pouvant être létaux ou sévères. Enfin, il a été montré que l'information nécessaire à une prescription adaptée faisait souvent défaut aux cliniciens. Dans l'IR chronique, les données de la cohorte EPIREL ont confirmé qu'une dialyse planifiée et un suivi précoce, régulier et spécialisé sont associes à des prescriptions de meilleure qualité. Ces données ont montre qu'après 6 mois de dialyse, la prise en charge s'était améliorée, mais restait sub-optimale, soulignant la difficulté de se conformer aux règles de bonnes pratiques, y compris en milieu spécialisé. Ces études montrent que la fonction rénale est mal prise en compte lors des prescriptions, en milieu hospitalier (IR aiguë), mais aussi ambulatoire (IR chronique). L'impact des prescriptions inadaptées est bien documenté dans l'IR chronique, où les sociétés savantes ont édicté des recommandations. Ce travail a contribué à montrer l'importance de l'impact des prescriptions inappropriées dans l'IR aigüe et des progrès nécessaires pour que la prise en charge de l'IR chronique soit conforme aux recommandations.
Not file

Dates and versions

tel-01746946 , version 1 (29-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01746946 , version 1

Intranet access

Cite

Laurence Salomon. Bon usage du médicament et insuffisance rénale. Médecine humaine et pathologie. Université Henri Poincaré - Nancy 1, 2004. Français. ⟨NNT : 2004NAN10250⟩. ⟨tel-01746946⟩
35 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More