Etude écologique du changement climatique et des effets de l'ozone sur les chênes ainsi que sur l'écosystème d'une forêt dépérissante en Europe Centrale : vers une intégration dans les prises de décisions politiques pour un aménagement forestier durable - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 1999

Ecological study of climate changes and ozone effects on oak trees and on the ecosystem of a declining forest in Central Europe : a challenge for future political decisions and integrative forest management

Etude écologique du changement climatique et des effets de l'ozone sur les chênes ainsi que sur l'écosystème d'une forêt dépérissante en Europe Centrale : vers une intégration dans les prises de décisions politiques pour un aménagement forestier durable

Bruno-Charles O'Heix
  • Function : Author
  • PersonId : 787258
  • IdRef : 159824907

Abstract

The condition of Hungarian forest ecosystems was analysed and compared to the European and world ecosystems, taking into account the global climatic changes. The Hungarian site of Síkfökút, continuously studied during the last twenty-five years has been considered in the light of new concepts. Two oak species Quercus petraea and Quercus cerris are growing in this stand, showing contrasting declining symptoms, Q. cerris being considered as more resistant. Different analyses were made on the site, including dendrochronology and litter decomposition. In parallel, a fumigation experiment with ozone was carried out in a phytotronic chamber including two more oak species Q. robur and Q. rubra. The four oak species showed differential responses to ozone and they can be ranged from the more ozone tolerant to the more sensitive as follows: Q. cerris > Q. rubra > Q. petraea > Q. robur. These results led to suggestions for recommendations of species selection in reforestation and afforestation.
Une analyse de la situation des écosystèmes forestiers hongrois est effectuée et replacée dans le contexte européen et planétaire en prenant en compte les changements climatiques globaux. Le site hongrois de Síkfökút, étudié depuis un quart de siècle, a été reconsidéré à la lumière des connaissances actuelles. Deux espèces de chênes Quercus petraea et Quercus cerris y croissent et montrent des signes plus ou moins prononcés de dépérissement, Q. cerris paraissant le plus résistant. Accompagnant des mesures dendrochronologiques et une analyse des litières, des expérimentations en laboratoire ont testé le comportement des deux espèces vis à vis de la présence d'ozone. Une comparaison avec deux autres espèces de chênes Q. robur et Q. rubra a aussi été menée. Il en ressort que, prenant comme index un ensemble de paramètres phénologiques et physiologiques, la tolérance à l'ozone des quatre espèces peut s'établir comme suit : Q. cerris > Q. rubra > Q. petraea > Q. robur. Ces résultats amènent à suggérer des recommandations pour le choix d'espèces en reforestation.
No file

Dates and versions

tel-01747257 , version 1 (29-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01747257 , version 1

Intranet access

Cite

Bruno-Charles O'Heix. Etude écologique du changement climatique et des effets de l'ozone sur les chênes ainsi que sur l'écosystème d'une forêt dépérissante en Europe Centrale : vers une intégration dans les prises de décisions politiques pour un aménagement forestier durable. Sylviculture, foresterie. Université Henri Poincaré - Nancy 1, 1999. Français. ⟨NNT : 1999NAN10290⟩. ⟨tel-01747257⟩
47 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More