Physiopathologie de l'activation immunitaire des cellules épithéliales glandulaires - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 1997

Physiopathologie de l'activation immunitaire des cellules épithéliales glandulaires

Jamal El Kaissouni
  • Function : Author
  • PersonId : 787350
  • IdRef : 161975127

Abstract

Non disponible / Not available
Les caractéristiques de l'état d'activation d'interfaces épithéliales glandulaires ont été approchées en conditions physiologiques et pathologiques dans différents modèles humains et dans un modèle animal. Chez l'homme, la physiologie des cellules épithéliales et immunocompétentes a été définie dans des tissus intestinaux et bronchiques de nouveaux nés décédés de mort subite inexpliquée du nourrisson, ainsi que les répercussions de la maturation du système immunitaire sur les caractéristiques de ces cellules. En pathologie, les caractéristiques des cellules épithéliales glandulaires a été approchée par l'étude des épithéliums acinaires dans le contexte de la pathologie autoimmune d'une glande exocrine en utilisant comme substrat les glandes salivaires accessoires des patients atteints du Syndrome de Sjögren. Le modèle des gastrites à Helicobacter pylori a également été utilisé pour l'étude des cellules épithéliales dans des conditions inflammatoires d'origine exogène. Dans toutes ces situations, une hyperexpression de la pièce sécrétoire et des molécules HLA de classe I et II a été retrouvée corrélée à l'existence d'une activation immunologique en rapport avec des stimuli exogènes ou endogènes. Un modèle animal de glande mammaire bovine étudié dans le contexte de mammites infectieuses a été choisi pour valider ces résultats. La définition des caractéristiques immunologiques de ces cellules a comporté le développement d'un anticorps spécifique anti-pièce sécrétoire bovine chez la poule. Des résultats similaires à ceux observés chez l'homme ont été notés chez l'animal et pourraient servir d'outil diagnostic en pathologie vétérinaire. Les différentes approches expérimentales abordées dans ce travail établissent que les interfaces épithéliales peuvent être la cible de phénomènes d'activation immunologiques induites par l'environnement exogène et endogène et confirment que les interfaces épithéliales glandulaires jouent un rôle actif dans le système immunitaire muqueux.
No file

Dates and versions

tel-01747393 , version 1 (29-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01747393 , version 1

Intranet access

Cite

Jamal El Kaissouni. Physiopathologie de l'activation immunitaire des cellules épithéliales glandulaires. Biologie moléculaire. Université Henri Poincaré - Nancy 1, 1997. Français. ⟨NNT : 1997NAN12160⟩. ⟨tel-01747393⟩
16 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More