Identification des conduites alimentaires par approches nutritionnelles et psychométriques : implications thérapeutiques et préventives dans l'obésité humaine - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 1995

Identification of eating patterns by nutritional and psychometric approaches. Implications for the prevention and treatment of human obesity

Identification des conduites alimentaires par approches nutritionnelles et psychométriques : implications thérapeutiques et préventives dans l'obésité humaine

Anne Lluch
  • Function : Author
  • PersonId : 759983
  • IdRef : 137486642

Abstract

Non disponible / Not available
Ce travail a pour objectif d'identifier les conduites alimentaires de personnes obèses et normo-pondérales, grâce à des approches nutritionnelles et psychométriques. Dans un premier temps, une étude de validation en langue française de questionnaires étrangers a été entreprise. Deux outils valides et fiables ont été sélectionnés et utilisés dans des échantillons cliniques de sujets obèses (le Dutch Eating Behaviour Questionnaire DEBQ et le Three-Factor Eating Questionnaire TFEQ) et dans une cohorte familiale recrutée dans un centre de médecine préventive. Les résultats montrent que la restriction alimentaire concerne de nombreuses personnes de tout âge, présentant cependant différents profils de motivations. Chez les femmes, la restriction semble être une caractéristique courante, intégrée à la vie de tous les jours, non exclusivement dépendante de la corpulence et qui se concrétise par une réduction des apports énergétiques. Pour les hommes et les garçons, la surcharge pondérale paraît être un facteur de motivation déterminant dans la restriction alimentaire. Les filles ont une position intermédiaire et paraissent adopter le comportement le plus cohérent : plus leur indice pondéral augmente, plus elles se restreignent et moins elles mangent. Néanmoins, certains sujets féminins sans problèmes objectifs de poids ont des scores de restriction élevés. Or, quand elle est associée à de hauts niveaux d'émotivité, la restriction peut augmenter le risque de survenue d'anomalies du comportement alimentaire, se traduisant par une augmentation des apports énergétiques. De plus, la restriction accentue le déséquilibre nutritionnel de la ration énergétique. Les résultats de cette thèse soulignent l'importance de l'analyse des conduites alimentaires et devraient contribuer à personnaliser les stratégies thérapeutiques et préventives dans l'obésité humaine.
No file

Dates and versions

tel-01747466 , version 1 (29-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01747466 , version 1

Intranet access

Cite

Anne Lluch. Identification des conduites alimentaires par approches nutritionnelles et psychométriques : implications thérapeutiques et préventives dans l'obésité humaine. Médecine humaine et pathologie. Université Henri Poincaré - Nancy 1, 1995. Français. ⟨NNT : 1995NAN10369⟩. ⟨tel-01747466⟩
1054 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More