Etude des relations entre les ressources minérales du sol et la végétation forestière dans les Vosges - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 1995

Soil mineral resources-forest vegetation relationships in the vosges mountains

Etude des relations entre les ressources minérales du sol et la végétation forestière dans les Vosges

Jean-Claude Gégout

Abstract

The aim of this work is to determine the autecology of 157 forest species of the Vosges mountains in relation to minerai nutrition parameters : exchangeable bases, cations of exchangeable acidity, saturation percentage, pH value, organic carbon and nitrogen content and CfN ratio. Nutritional behavior of these herbaceous and arborescent species is studied in relation to sorne environmental factors. Finally, bioindicator quality of species is discussed. For this study, 473 forest sites were sampled. The sampling strategy was based on three criteria: humus form, altitude and geology. Several approaches are used for data analysis. The most important, smoothing methods allow to calculate species frequency for any value of one or two environmental gradients. Frequency variations are visualized as ecological profiles which take into account classes of abundance according to Braun-Blanquet. Ecological optimum and amplitude concepts are revised. The results allow us to establish the complete description (distribution and numerical summaries) of each species in relation to each trophic variables. They also show a toxic effect of aluminium on species which prefer mesotrophic or eutrophie soils. Analysis show the same effect of many nutritional variables on species. These variables have been combined to create a synthetic factor. Species behaviour towards this factor varies with depth of soil, altitude and geographic localization of the site. Ali analyses prove a clear sensitivity of species to trophic factors which justifies the study of their suitability as bioindicators. The comparison of sorne prediction methods demonstrates the quality of logistic regression to estimate the pH value of a site based on its floristic composition.
L'objectif de ce travail est de déterminer le comportement de 157 espèces forestières du massif vosgien vis-à-vis des paramètres suivants de la nutrition minérale: bases échangeables, cations de l'acidité d'échange, taux de saturation, ph, carbone, azote et rapport c/n. Les variations de comportement nutritionnel de ces espèces herbacées et arborescentes sont également étudiées en fonction de quelques grands facteurs du milieu. Enfin, la qualité du caractère bio-indicateur de la végétation constitue la dernière problématique abordée. L'étude repose sur l'utilisation de 473 relevés phytoécologiques répartis selon un plan d'échantillonnage stratifié suivant le type d'humus, l'altitude et le substrat géologique. Plusieurs méthodes de traitement sont utilisées pour analyser l'ensemble des données. La principale, la méthode de la fenêtre mobile, est une approche récente qui permet de calculer la fréquence des espèces pour n'importe quelle valeur d une ou deux variables de milieu. Les variations de fréquence sont visualisées sous la forme de profils écologiques qui montrent les différentes classes d'abondance des espèces. Les concepts d'optimum et d'amplitude écologiques sont reformulés pour tenir compte de cette approche particulière. Les résultats permettent d'établir le signalement écologique complet (distribution et résumés numériques) de chaque espèce vis-à-vis de toutes les variables étudiées. Ils montrent également un effet toxique de l'aluminium pour les espèces acidiclines et neutrophiles. L'analyse met d'autre part en évidence un effet similaire de la plupart des variables minérales étudiées sur la végétation. Il permet la création d'un paramètre nutritionnel synthétique. Le comportement des espèces vis-à-vis de celui-ci varie avec les ressources minérales situées en profondeur, l'altitude et la situation géographique des relevés. L'ensemble des analyses réalisées démontre une sensibilité marquée des espèces aux facteurs trophiques, qui justifie l'étude de leur caractère bio-indicateur. La comparaison de plusieurs méthodes de prédiction révèle la qualité de l'approche par la régression logistique pour estimer le ph d'une station à partir de sa composition floristique.
Fichier principal
Vignette du fichier
SCD_T_1995_0162_GEGOUT.pdf (56.45 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

tel-01747514 , version 1 (29-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01747514 , version 1

Cite

Jean-Claude Gégout. Etude des relations entre les ressources minérales du sol et la végétation forestière dans les Vosges. Science des sols. Université Henri Poincaré - Nancy 1, 1995. Français. ⟨NNT : 1995NAN10162⟩. ⟨tel-01747514⟩
364 View
35 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More