Variabilité génétique et flux de gènes chez les moustiques anophèles arabiensis et anophèles gambiae, vecteurs du paludisme en Afrique. Apport des loci microsatellites - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 1999

Variabilité génétique et flux de gènes chez les moustiques anophèles arabiensis et anophèles gambiae, vecteurs du paludisme en Afrique. Apport des loci microsatellites

Frédéric Simard

Abstract

Non disponible / Not available
Bien connaitre les systèmes vectoriels responsables de la transmission de pathologies humaines est d'une importance primordiale pour mieux comprendre l'épidémiologie de la maladie et en optimiser les moyens de contrôle. Dans ce but, nous avons étudié la génétique des populations d'anophèles arabiensis et dans une moindre mesure d'anophèles gambiae, deux espèces jumelles de moustiques responsables de la plus grande part de la transmission du paludisme en Afrique. L'outil moléculaire préconisé a été l'utilisation de marqueurs microsatellites récemment isoles chez an. Gambiae. Neuf loci polymorphes ont été sélectionnés. L'analyse de la répartition de la variabilité génétique entre et au sein des populations naturelles d'an. Arabiensis a été conduite (I) dans l'espace et (II) dans le temps. Une forte différenciation génétique a été révélée entre populations prélevées au Sénégal, à Madagascar et sur deux iles de l'archipel des Mascareignes, la réunion et l'ile Maurice, mettant en exergue le rôle majeur de facteurs historiques souvent anthropiques (colonisation, campagnes de lutte anti vectorielle) et des composantes géographiques (barrières à la dispersion) sur la structuration des populations. Au Sénégal, les populations apparaissent peu différenciées géographiquement. De plus, la composition allelique est très stable dans le temps, en dépit des fortes fluctuations saisonnières en densité observées dans les zones sahéliennes. Chez an. Gambiae, une très faible différenciation génétique a été révélée entre les cytotypes Mopti et savane collectés dans une zone de sympatrie en cote d'ivoire, alors que l'isolement reproductif semble important. Le caractère informatif des loci microsatellites et la pertinence des informations qu'ils procurent pour l'étude de la structure génétique des populations au sein de ce systeme vectoriel sont discutés. Une attention particulière est portée sur les implications de ces résultats dans le domaine de la lutte anti vectorielle.
Fichier principal
Vignette du fichier
SCD_T_1999_0147_SIMARD.pdf (11.02 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

tel-01747577 , version 1 (29-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01747577 , version 1

Cite

Frédéric Simard. Variabilité génétique et flux de gènes chez les moustiques anophèles arabiensis et anophèles gambiae, vecteurs du paludisme en Afrique. Apport des loci microsatellites. Génétique. Université Henri Poincaré - Nancy 1, 1999. Français. ⟨NNT : 1999NAN10147⟩. ⟨tel-01747577⟩
280 View
2704 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More