Comportement en oxydation à l'air et comportement électrochimique dans le verre fondu d'alliages nickel-chrome - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 1996

Comportement en oxydation à l'air et comportement électrochimique dans le verre fondu d'alliages nickel-chrome

(1)
1
Dominica Lizarazu
  • Function : Author
  • PersonId : 787625
  • IdRef : 072241233

Abstract

Detailed knowledge of interfacial reactions and kinetics between metals or alloys and molten glass is of interest for glass-metal seal enamel, coating technology tools used for glass-making and electric melting of glass. We wanted to evaluate corrosion resistance in molten glass for nickel-chromium alloys and O.D.S. (Oxide Dispersion Strengthened) nickel-chromium alloys. First, the oxidation of O.D.S. superalloys was studied in air between 1100 and 1300°C. The kinetics of the oxidation have been measured and the oxide scales characterised. Then, because the interaction between metals and molten glass is of electrochemical nature, electrochemical techniques for corrosion studies were chosen. After the determination of the electrochemical properties of the glass, corrosion studies could be achieved. The materials studied were pure metals (iron, nickel, chromium), binary nickel-chromium alloys and O.D.S. nickel-chromium alloys preliminary studied in oxidation. In this work, the general principles of the corrosion in molten glass of iron, nickel, chromium and nickel-chromium alloys could be outdrawn.
Une connaissance détaillée des phénomènes d'interface entre le verre en fusion et les matériaux métalliques est de première importance dans les domaines industriels de la réalisation de joints d'étanchéité verre/métal, de l'émaillage, de la mise en forme ou de la fusion électrique du verre. Peu d'études ont été consacrées à ce sujet et on ne dispose pas, à l'heure actuelle, d'une plate-forme de connaissances générales et de données expérimentales permettant d'interpréter les phénomènes d'interaction entre le verre et les métaux dans leur globalité. Nous avons voulu évaluer la résistance à la corrosion dans le verre fondu d'alliages nickel-chrome et d'alliages O.D.S. (Oxide Dispersion Strenghtened) nickel-chrome, contenant de l'yttrine, élément actif bien connu qui ralentit les cinétiques d'oxydation à haute température, comparativement à celle d'alliages binaires nickel-chrome. Dans un premier temps, le comportement des alliages O.D.S. en oxydation à l'air entre 1100 et 1300°C a été caractérisé, du point de vue cinétique et morphologique. Par la suite, l'interaction entre les métaux et le verre fondu étant de nature électrochimique, nous avons choisi d'utiliser expérimentalement les méthodes électrochimiques d'étude de la corrosion. Les propriétés électrochimiques d'un verre sodo-calcique modèle ont été étudiées avant d'aborder les études de corrosion. Les matériaux étudiés sont des métaux purs comme le fer, le nickel et le chrome, des alliages binaires nickel-chrome et les alliages O.D.S. nickel-chrome précédemment caractérisés en oxydation. Ce travail a permis de dégager les principes généraux de la corrosion du fer, du nickel, du chrome et des alliages nickel-chrome par le verre fondu et constitue une première étape dans la compréhension fondamentale des mécanismes de corrosion des matériaux métalliques par le verre.
Not file

Dates and versions

tel-01747865 , version 1 (29-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01747865 , version 1

Intranet access

Cite

Dominica Lizarazu. Comportement en oxydation à l'air et comportement électrochimique dans le verre fondu d'alliages nickel-chrome. Autre [cond-mat.other]. Université Henri Poincaré - Nancy 1, 1996. Français. ⟨NNT : 1996NAN10372⟩. ⟨tel-01747865⟩
33 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More