Les sols des páramos d'Équateur sur couverture pyroclastique : diversité, genèse et propriétés physiques - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 2000

Les sols des páramos d'Équateur sur couverture pyroclastique : diversité, genèse et propriétés physiques

Jérôme Poulenard

Abstract

Non disponible / Not available
Dans les Andes centrales et septentrionales (Colombie, Equateur), l'étage des páramos, situé entre les neiges permanentes (+/- 4800 m d'altitude) et la forêt andine (+/- 3000 m d'altitude) est soumis à une pression anthropique croissante. Cette étude vise à préciser la nature, la diversité et la genèse des sols des páramos d'Equateur sur couverture pyroclastique puis à étudier leurs principales propriétés physiques (pouvant contrôler les comportements hydrodynamiques et érosifs à l'état naturel et après mises en usage). Cinq profils sont choisis pour rencontrer les principales catégories des sols volcaniques (andosols) de ce milieu. Nous montrons que les profils retenus s'inscrivent dans une séquence au sein de laquelle l'âge et la texture des pyroclastes parentaux contrôlent le degrès d'évolution des sols. Dans ce milieu montagnard et humide, tous les sols sont très humifères et cela quel que soit l'âge de la mise en place de leur dernier niveau pyroclastique. Les andosols les plus âgés (+/- 3000 ans) de cette séquence sont non-allophaniques et présentent une combinaison inhabituelle de propriétés avec des teneurs en carbone proches de celles de sols organiques (150230 G.KG 1) et des capacités de rétention d'eau à 1500 KPA qui sont celles d'andosols perhydrates (> 1000 G.KG - 1). Nos résultats montrent que la porosité totale de ces andosols est essentiellement constituée par des pores de rayon < 0,1 m et que le développement de cette nanoporosite est dû, pour l'essentiel, à l'accroissement de leurs teneurs en carbone humidifié et en complexes organo-aluminiques. Nous mettons également en évidence que plus la nanoporosite de ces matériaux est élevée, plus la dessiccation entraîne des modifications irréversibles de leur architecture porale. Après un séchage même modéré, ces matériaux peuvent également devenir hydrophobes et nous relions ce comportement à la présence de composés lipidiques de poids moléculaire élevé. Au vu de leurs propriétés physiques, les andosols des páramos équatoriens, particulièrement les plus évolués d'entre eux, apparaissent comme des sols très fragiles. En effet, leur comportement vis-à-vis de l'eau et, par là, leur résistance à l'érosion, risquent d'être considérablement altérés par les manipulations que requiert leur mise en usage.
Fichier principal
Vignette du fichier
SCD_T_2000_0197_POULENARD.pdf (48.88 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

tel-01748024 , version 1 (29-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01748024 , version 1

Cite

Jérôme Poulenard. Les sols des páramos d'Équateur sur couverture pyroclastique : diversité, genèse et propriétés physiques. Science des sols. Université Henri Poincaré - Nancy 1, 2000. Français. ⟨NNT : 2000NAN10197⟩. ⟨tel-01748024⟩
86 View
11 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More