Analyse facio-séquentielle par diagraphies du trias du Centre-Ouest du bassin de Paris : apports à la reconstitution de l'environnement de dépot - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 1991

Analyse facio-séquentielle par diagraphies du trias du Centre-Ouest du bassin de Paris : apports à la reconstitution de l'environnement de dépot

Sylvie Bourquin

Abstract

The well logging analysis of the Triassic of the west-center part of the Paris Basin (Donnemarie Sandstones, Intermediate Clays and Chaunoy Sandstones) was carried out for fifteen wells. The lithology textural and structural characterization of the facies conjointly to the recognition of their sequential evolution have enabled the reconstitution of the depositional environments of these formations. The Donnemarie Sandstoncs and the Intermediate Clays exhibit a general evolution from sandstone-like facies at the bottom 10 clayes facies at the top. One or the other of these formations lays directly onto the basement and marks the beginning of the Triassic sedimentation in the study area. The filling up of the basement paleotopographies by sandstone-like facies and the progressive on lap of these deposits by clays originated from Germanic Basin are pointed out (anhydritic clays, showing confinement sequence of shale-anhydrite type, over lied by sandstone-dolomilic clays). An uranium enriched level characteristic of a condensed section marks the tàp of the Intermediate Clays or their sandstone like equivalents. This level can be correlated with the radioactive level recognized above the Beaumont Dolomite in the eastern part of the Paris Basin and with the "Lehrberg Bänke" cf the eastern Germanic Basin. Then, the sandstone-dolomitic clays is supposed to be the lateral equivalent of the Beaumont Dolomite. The sandstone-like facies laterally evolve into the anhydritic clays which probably correspond to the "Grès à roseaux". The Chaunoy Sandstones characterize a continental depositional environment. The dolomitie facies are attributed to a pedologic duricrust. This formation is referred to an alluvial fan sedimentation, with WSW-ENE striking axis. The terrigenous deposits are WSW originated and become less important at the top of the formation, whereas the dolomitic paleosols arc generalized and display locally a very important thickness (21 m). This observations show evidence of a positive megasequence of sandstone-paleosol type. In the Sommital Clays, correlations are difficult because of the enlarged boreholes. However, the sandstone second unit recognized in this formation (western part of the studied zone) would be an equivalent of the Rhaetian Sandstones of the eastern part of the Paris Basin.
Cette étude diagraphique concernant le trias du centre-ouest du bassin de paris (grès de donnemarie, argiles intermédiaires et grès de Chaunoy), a été effectuée sur quinze sondages. La caractérisation lithologique, texturale et structurale des facies, et la reconnaissance de leur évolution séquentielle ont permis de contribuer à la reconstitution des environnements de dépôt de ces formations. Les grès de donnemarie et les argiles intermédiaires, s'inscrivent dans une évolution générale depuis des facies gréseux à la base vers des facies argileux au sommet. L'une ou l'autre de ces formations repose directement sur le socle et marque le début de la sédimentation triasique dans cette partie centre-ouest du bassin de paris. Le comblement progressif des paleotopographies du socle par les facies gréseux et l'ennoyage progressif de ces dépôts par des argiles provenant du bassin germanique sont mis en évidence (argiles a anhydrite présentant des séquences de confinement argile-anhydrite, puis argiles dolomitico-gréseuses). Un niveau enrichi en uranium, pouvant caractériser un intervalle condensé, marque le toit des argiles intermédiaires (a l'est) ou de leurs équivalents latéraux gréseux (à l'ouest); il pourrait être corrélé avec un niveau très radioactif reconnu au-dessus de la dolomie de Beaumont dans la partie orientale du bassin de paris, et avec les lehrberg banke à l'est du bassin germanique. La dolomie de Beaumont aurait alors pour équivalent latéral les argiles dolomitico-gréseuses et les facies gréseux passant latéralement aux argiles à anhydrite pourraient correspondre au grès à roseaux. Les grès de Chaunoy caractérisent un environnement de dépôt mis en place en milieu continental, les facies dolomitiques identifiés étant attribués à des encroutements d'origine pédologique. Cette formation semble pouvoir être rapportée à une sédimentation de type cone alluvial, orientée wsw-ene. Les apports terrigènes, dont la source serait vers l'wsw, deviennent de moins en moins importants vers le sommet de la formation tandis que le développement de paléosols dolomitiques se généralise et peut atteindre localement de tres grandes épaisseurs (21 m), traduisant ainsi une megaséquence positive grès-paléosol. La présence de sones cavées au sein des argiles sommitales rend difficile les corrélations. Cependant, le second ensemble gréseux reconnu au sein de la formation (ouest de la zone d'étude) pourrait correspondre à des dépôts équivalents aux grès rhétiens.

Domains

Earth Sciences
Fichier principal
Vignette du fichier
SCD_T_1991_0155_BOURQUIN.pdf (8.69 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

tel-01748583 , version 1 (29-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01748583 , version 1

Cite

Sylvie Bourquin. Analyse facio-séquentielle par diagraphies du trias du Centre-Ouest du bassin de Paris : apports à la reconstitution de l'environnement de dépot. Sciences de la Terre. Université Henri Poincaré - Nancy 1, 1991. Français. ⟨NNT : 1991NAN10155⟩. ⟨tel-01748583⟩
118 View
596 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More