Étude des interactions polluants aromatiques polycycliques (HAP)-récepteurs adrénergiques-phospholipides membranaires dans le tissu adipeux - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 2010

Interrelationship between PAH adrenergic receptors phospholipid membranes in adipose tissue

Étude des interactions polluants aromatiques polycycliques (HAP)-récepteurs adrénergiques-phospholipides membranaires dans le tissu adipeux

Abstract

Obesity is a disease defined by an accumulation of fat in adipose tissue with adverse consequences for health. The causes of obesity are many.In recent work, there was demonstrated the role of environmental pollution in weight gain.In this work, the assumptions that the adrenergic receptors on the surface of fat cells would home to the accumulation of polycyclic aromatic pollutants have been verified by measurement of several agonists and antagonists specific and non-specific in the presence or absence of benzo[a]pyrene receptors on human cells and Chinese hamster (CHO). The amounts of cAMP obtained showed that PAHs are not deposited on b-receptors, b1, b2, b3 adrenergic receptors.This accumulation occurs at the cytoplasmic membrane phospholipids of the cells. What cau-ses stiffness of the membranes. This observation tends to reinforce the hypothesis that benzo [a]pyrene induce an inhibition of lipolysis by the accumulation in the phospholipid bilayer and conformational changes of the bilayer phospholipids in the vicinity of receptors seven transmembrane domains which are b-adrenergic receptors
L'obésité est une maladie définie par une accumulation de masse grasse dans le tissu adipeux ayant des conséquences néfastes pour la santé. Les causes de l'obésité sont multiples. Dans un travail récent, il y a été démontré le rôle de la pollution environnementale dans la prise de poids. Dans ce travail, les hypothèses selon lesquelles les récepteurs adrénergiques situés à la surface des cellules adipeuses seraient le siège de l'action des polluants aromatiques polycycliques ont été vérifiées par le dosage de plusieurs agonistes et antagonistes spécifiques et non spécifiques en présence ou non du benzo[a]pyrène sur des récepteurs humains et de cellules d'hamster chinois (CHO). Les quantités dAMPc obtenues montrent que les HAP ne se déposent pas sur les récepteurs b1, b2, b3 adrénergiques.Cette accumulation se fait au niveau des phospholipides de la membrane cytoplasmique des cellules. Ce qui cause une rigidité des membranes.Cette observation tend à renforcer l'hypothèse selon laquelle le benzo[a]pyrène induirait une inhibition de la lipolyse par l'accumulation au niveau de la bicouche de phospholipides et des changements de conformation de la bicouche de phospholipides dans les environs des récepteurs à sept domaines transmembranaires qui sont b-adrénergiques.La liaison de la bicouche phospholipidique avec les HAP utilisés est une réaction exothermi-que avec un faible dégagement de chaleur
Fichier principal
Vignette du fichier
2010_AMOUSSOU_FAGLA_A_B.pdf (2.71 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

tel-01748848 , version 1 (29-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01748848 , version 1

Cite

Akouavi Balbine Amoussou Fagla-Amoussou. Étude des interactions polluants aromatiques polycycliques (HAP)-récepteurs adrénergiques-phospholipides membranaires dans le tissu adipeux. Sciences agricoles. Institut National Polytechnique de Lorraine, 2010. Français. ⟨NNT : 2010INPL080N⟩. ⟨tel-01748848⟩
84 View
1082 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More