La céramique domestique du Premier Moyen âge (VIe-XIIème siècle) : l'exemple du sillon lorrain - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2013

La céramique domestique du Premier Moyen âge (VIe-XIIème siècle) : l'exemple du sillon lorrain

(1)
1

Abstract

For twenty-five years preventive archaeology has enabled to find a significant number of rural and urban settlement sites from the Early Middle Ages , which were riche in ceramics. These completely new material has enabled to study for the first time household ceramics in the Moselle Valley. Whereas the essential part of knowledge used to concern funerary ceramic, it began possible to carry out the study of every day crockery. While Late Antique features still remain visible in some rough and smooth clay body vessels, 6th and 7th centuries are characterized by new shapes, probably coming from the Frankish area: carinate shaped vases and bowls, flared wall bowls, cups, flat based slightly decorated globular pots, with or without handle can be compared to the craft production in the outstanding Merovingian workshops such as Mayen, Huy and Maastricht. From the end of the 8th century, a morphological break occurs in domestic ceramic pottery. Closed shapes diversify (pots, pots with handles, with spouts, jugs) as well as in open shapes (skillet, bowls with pedestal base, curved bowls, goblets in the shape of a truncated cone, lids). Pots with handles or perforated neck are very decorated. They evolve towards more globular shapes with rounded bottoms. Stylistic influences introduced in the region from the 8th century reflect a strong impact of Belgium, the Luxembourg, the Netherlands and the Rhine Valley. This could be related to the Carolingian expansion which facilitated exchanges. Whereas the period between the 10th and 12th centuries usually means Revolution in Eastern Europe, it is surprising to find a large technical and morphological continuity in the different kinds of containers. The number of pots with handles decreases, whereas the pots with perforated neck for hanging are more numerous. Open shapes are limited to bowls, curved bowls and lids. Decorated ceramics are barely present, only a few pots and pots with handles can be found. Production is still typical of North-western Europe. It is not until the beginning of 13th century that a real revolution takes place in ceramics, leading to a new chronological and cultural area.
Depuis un quart de siècle, l'archéologie préventive a permis de découvrir un nombre considérable de sites d'habitats ruraux et urbains du premier Moyen Âge, riches en céramiques. Ce mobilier entièrement neuf a permis d'entreprendre pour la première fois l'étude de la céramique domestique de la vallée de la Moselle. Alors que l'essentiel des connaissances portait jusqu'à présent sur la céramique funéraire, il devenait possible de réaliser l'étude technique de la céramique domestique. Si des caractéristiques de l'Antiquité tardive sont encore visibles à travers certains récipients à pâte rugueuse et à pâte fine, les VIe-VIIe siècles se déterminent par la production de formes nouvelles probablement issues du monde franc : vases et écuelles carénés, jattes à paroi évasée, tasses, pots globulaires peu décorés à fond plat avec ou sans oreille de préhension. Ce mobilier est comparable aux productions des grands ateliers de la période mérovingienne comme Mayen, Huy et Maastricht. A partir du VIIIe siècle, une rupture morphologique intervient dans la céramique domestique. On observe une diversification des formes fermées (pots, pots ansés, pots verseurs, cruchons) et des formes ouvertes (poêlons, jattes/écuelles à base en piédestal, écuelles à paroi arrondie, gobelets tronconiques et couvre-feux). Les pots à oreilles de préhension ou à col perforé évoluent vers des formes plus globulaires avec des fonds bombés. Leurs décors se composent d'ondulations associées ou non à des lignes incisées. Les courants stylistiques introduits dans la région à partir du VIIIe siècle traduisent une forte influence venue de Belgique, du Luxembourg, des Pays-Bas et de la vallée du Rhin, influence qui peut être mise en rapport avec l'expansion carolingienne qui facilita les échanges. La période des Xe-XIIe siècles habituellement synonyme de révolution en Europe occidentale surprend par une forte continuité technique et morphologique des différents types de récipients. Le nombre de pots à oreilles de préhension diminue au profit de pots à col perforé de trous de suspension. Les formes ouvertes se réduisent aux jattes, aux écuelles à paroi évasée et aux couvre-feux. Les décors sont rares, présents seulement sur quelques pots et pots ansés. Les productions restent caractéristiques de celles de l?Europe du nord-ouest. Il faut attendre le début du XIIIe siècle pour rencontrer une véritable révolution céramique et entrer dans une nouvelle aire chrono-culturelle.
Not file

Dates and versions

tel-01749876 , version 1 (29-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01749876 , version 1

Cite

Rachel Prouteau. La céramique domestique du Premier Moyen âge (VIe-XIIème siècle) : l'exemple du sillon lorrain. Archéologie et Préhistoire. Université de Lorraine, 2013. Français. ⟨NNT : 2013LORR0145⟩. ⟨tel-01749876⟩
90 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More