Treatment of industrial textile wastewater - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2005

Treatment of industrial textile wastewater

Traitabilité des rejets liquides de l'industrie textile

(1)
1
Asma Alinsafi
  • Function : Author
  • PersonId : 788640
  • IdRef : 086964313

Abstract

The cost of environmental degradation in Morocco represents 20 milliards of dirhams, i.e. 8.2% of GNP. 14.5 milliards of dirhams are related to water and solid waste. This situation is worsening, due to the direct discharge in the environment of industrial wastewater which represents an important organic and toxic pollution. ln this framework of environmental protection, we have studied the treatability of textile industry wastewater. ln a first stage, a physico-chemical.characterization has been performed, focused on colour, toxicity (evaluated by respirometric tests) and on the effect of wastewater variability on the operation and stability of a biological treatment system by activated sludge. ln a second stage, treatability tests by coagulation, electrocoagulation and photocatalysis have been performed in order to decrease the colour and to increase the biodegradability. Finally the pre-treatment has been coupled to a biotreatment in a sequencing batch reactor to evaluate the performance with respect to discharge norms. Keeping in mind the sustainability of the global project, the discussion takes into account the consumption in energy and reagents and the robustness of the process with respect to the wastewater variability. This work is aiming at the selection of techniques that will be later included in a decision-making tool for the choice of the best available technology for textile wastewater treatment with a possible re-use of the treated water on the industrial site.
Le coût de la dégradation de l'environnement au Maroc représente annuellement 20 milliards de dirhams soit 8,2% du PIB national. 14,5 milliards de dirhams sont dus à l'eau et aux déchets. Cet état s'aggrave de plus en plus par le rejet direct d'eaux industrielles dans le milieu naturel, qui constituent une importante pollution organique et toxique. Dans ce contexte de protection de l'environnement nous avons réalisé une étude de traitabilité de rejets liquides de l'industrie textile. Nous avons effectué en premier lieu une caractérisation physico-chimique de ces rejets en se focalisant sur l'aspect de la couleur, de la toxicité (étudiée ici par des tests de respirométrie) et sur l'effet de la variabilité de ce type de rejet sur le fonctionnement et la stabilité d'un système de traitement biologique par boues activées. En deuxième lieu, nous avons réalisé des tests de traitabilité par les procédés de coagulation, d'électrocoagulation et de photocatalyse afin d'abattre la couleur et augmenter la biodégradabilité des eaux. En dernier lieu, nous avons couplé le prétraitement à un traitement biologique par réacteur discontinu séquentiel afin de se situer par rapport aux normes de rejet des eaux dans le milieu naturel. Le choix se fait dans un esprit de développement durable c'est-à-dire en examinant les impacts de consommation en énergie et en réactifs, et en s'assurant de la robustesse du procédé par rapport à la variabilité des rejets. Ce travail a pour but essentiellement de concevoir les bases techniques qui pourront être incluses ultérieurement dans un outil d'aide à la décision sur le choix d'une technologie de traitement des rejets liquides avec une éventuelle ré-utilisation sur site de l'eau traitée.
Not file

Dates and versions

tel-01749972 , version 1 (29-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01749972 , version 1

Intranet access

Cite

Asma Alinsafi. Traitabilité des rejets liquides de l'industrie textile. Génie des procédés. Institut National Polytechnique de Lorraine, 2005. Français. ⟨NNT : 2005INPL006N⟩. ⟨tel-01749972⟩
194 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More