Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

Valeur fertilisante à court terme du phosphore des boues de stations d'épuration urbaines

Résumé : Les objectifs de ce travail étaient d'évaluer, d'analyser et d'expliquer la variabilité de la valeur fertilisante (VF) du phosphore (P) de boues de stations d'épuration urbaines. La teneur moyenne de 80 échantillons de boues est de 20 g P kg-1 MS dont environ 85% sous forme minérale. La répartition des ions P entre phase solide et solution dépend fortement des traitements subis par les boues; la quantité d'ions P en solution avoisine 0.001 g P kg-1 MS pour les boues chaulées et 10 gP kg-1 MS pour certaines boues biologiques. Des cultures de ray-grass en pots sous serre ont été réalisées sur deux sols traités avec des boues. Le traçage isotopique des ions P du sol a permis de distinguer l'origine (sol ou boue) du P absorbé. Une part de la variabilité des VF est liée au choix de l'indicateur de biodisponibilité du P. L'évaluation la plus fiable de la biodisponibilité du P pour une boue donnée est obtenue en considérant la contribution relative du P apporté à la nutrition phosphatée (Pdff). La VF varie entre 36 et 110% (valeur moyenne 83%) dans 45 situations solxboue incluant des études antérieures. Le P des boues biologiques avec ou non un traitement spécifique de déphosphatation, et celui des boues physico-chimiques, a une biodisponibilité proche de celle du P minéral soluble (VF moyenne de 87%). Sur ces boues, l'apport de sels de fer et la digestion tendent toutefois à diminuer la VF alors que le chaulage, même massif, n'a aucun effet. Le compostage et le conditionnement thermique (45 min à 195°C sous 18 bars) des boues diminuent sensiblement leur VF. Pour ces dernières, la VF diminue avec leur teneur en fer et augmente avec l' acidité du sol. Il y a une relation significative étroite entre le Pdff et la variation relative des quantités d'ions P transférés entre le sol et la solution après et avant l'ajout de la boue au sol. Il est dès lors possible d'évaluer simplement et rapidement la VF des boues par une méthode d'incubation des sols en conditions standardisées.
Document type :
Theses
File URL :
http://docnum.univ-lorraine.fr/prive/INPL_T_2001_GUIVARCH_A.pdf
Complete list of metadatas

https://hal.univ-lorraine.fr/tel-01750316
Contributor : Thèses Ul <>
Submitted on : Thursday, March 29, 2018 - 12:42:51 PM
Last modification on : Monday, April 16, 2018 - 10:41:06 AM

Identifiers

  • HAL Id : tel-01750316, version 1

Collections

Citation

Armel Guivarch. Valeur fertilisante à court terme du phosphore des boues de stations d'épuration urbaines. Sciences agricoles. Institut National Polytechnique de Lorraine, 2001. Français. ⟨NNT : 2001INPL033N⟩. ⟨tel-01750316⟩

Share

Metrics

Record views

7