Lipase Mucor miehei immobilisée dans des matériaux poreux silicatés : bioréacteurs pour la synthèse d'esters méthyliques à partir d'huiles végétales - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 2013

Mucor miehei lipase immobilized into silicate porous materials : bioreactors for synthesis of methyl esters from vegetable oils

Lipase Mucor miehei immobilisée dans des matériaux poreux silicatés : bioréacteurs pour la synthèse d'esters méthyliques à partir d'huiles végétales

Abstract

This work was to prepare catalysts by immobilizing Mucor miehei lipase into silicate porous materials for the biodiesel production from vegetable oils. To develop this study, several systems based on surfactants were used to synthesize silicate materials with controlled porosity by taking protocols described in the literature or developed in the laboratory. The common point of these materials, whether mesoporous or meso-macroporous, is a hexagonal organization of their mesopores. Meso-macroporous materials were prepared from oil-in- water emulsions (O/W) and from double emulsions (W/O/W) or from solid lipid nanoparticles (SLN). These different materials served as a matrix for immobilization of the lipase. Several methods of immobilization were investigated. Firstly, the lipase was fixed into support by physisorption by immersing material in an enzymatic solution. Secondly, the lipase was linked covalently to matrix with urea bonds. In our case, the material had to be functionalized after this synthesis. Finally, the encapsulation method of the enzyme was carried out only with materials prepared form double emulsions and SLN. All bioreactors were tested by performing a transesterification reaction with methanol. The conditions of this methanolysis were optimized with an experimental design
Ce travail a consisté à préparer des catalyseurs en immobilisant la lipase Mucor miehei dans des matériaux silicatés poreux pour la production de biodiesel à partir d'huiles végétales. Pour développer cette étude, plusieurs systèmes à base de tensioactifs ont été utilisés afin de synthétiser des matériaux silicatés à porosité contrôlée en empruntant des protocoles décrits dans la littérature ou mis au point au laboratoire. Le point commun de ces matériaux, qu'ils soient mésoporeux ou méso-macroporeux est l'organisation hexagonale de leurs mésopores. Les matériaux méso-macroporeux ont été préparés à partir d'émulsions huile dans eau (H/E) et à partir de doubles émulsions (E/H/E) ou encore de nanoparticules solides lipidiques (SLN). Ces différentes matrices ont servi de support pour l'immobilisation de la lipase. Ainsi, plusieurs méthodes ont été investiguées. Premièrement, la lipase a été fixée au support par physisorption en immergeant le matériau dans une solution enzymatique. Deuxièmement, la lipase a été liée de façon covalente à la matrice par des liaisons urée. Pour cela, le matériau a du être fonctionnalisé après sa synthèse. Enfin, l'encapsulation de l'enzyme a été effectuée uniquement avec les supports préparés à partir de doubles émulsions et de SLN. L'ensemble de ces bioréacteurs a été testé en effectuant une réaction de transestérification de l'huile de colza en présence de méthanol. Les conditions de cette méthanolyse ont été optimisées à l'aide d'un plan d'expériences
Fichier principal
Vignette du fichier
DDOC_T_2013_0217_JACOBY.pdf (6.6 Mo) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

tel-01750513 , version 1 (29-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01750513 , version 1

Cite

Jonathan Jacoby. Lipase Mucor miehei immobilisée dans des matériaux poreux silicatés : bioréacteurs pour la synthèse d'esters méthyliques à partir d'huiles végétales. Alimentation et Nutrition. Université de Lorraine, 2013. Français. ⟨NNT : 2013LORR0217⟩. ⟨tel-01750513⟩
159 View
371 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More