Étude du comportement physiologique d'une souche de Yarrowia lipolytica en croissance sur des co-produits industriels : production orientée de lipides cellulaires - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 1998

Study of the physiological behaviour of an yarrowia lipolytica strain growing on industrial co-products : directed production of cellular lipids

Étude du comportement physiologique d'une souche de Yarrowia lipolytica en croissance sur des co-produits industriels : production orientée de lipides cellulaires

Abstract

Not available
La réponse biochimique de la levure oléagineuse Yarrowia lipolytica LGAM S(7)1 sur différentes sources carbonés est étudiée. Le microorganisme présente une croissance cellulaire importante, accompagnée d'une accumulation élevée en lipides, lorsque la stéarine (acides gras libres saturés) sert de substrat. Le processus d'accumulation lipidique est influencé par le pH du milieu, la quantité d'azote extracellulaire, la température ainsi que la concentration initiale en stéarine. Y. lipolytica présente une importante croissance sur des mélanges stéarine/huile de colza oléique hydrolysée. L’accumulation des graisses est corrélée à la présence de stéarine dans le milieu. Des lipides cellulaires, composés majoritairement de triglycérides et présentant une composition totale proche du beurre de cacao, sont synthétisés. La souche procède à une consommation de ses réserves lipidiques, alors qu'une quantité encore importante de substrat extracellulaire n'est pas consommée. Un modèle mathématique décrivant ce phénomène, dans une première approche, est développé. La croissance cellulaire est également importante dans les milieux osidiques, composés de glycérol technique et/ou de glucose, avec des paramètres de croissance similaires pour les deux substrats. Malgré les rapports molaires C/N élevés, Y. lipolytica n'accumule pas de graisses ; par contre, une formation importante d'acide citrique est observée. Les lipides cellulaires analysés, montrent la prédominance d'acides gras insaturés. La croissance de la souche sur glycérol, a été modélisée. L’utilisation de mélanges oses/stéarine variés, présente des résultats divers mais intéressants. Le glycérol s'avère un co-substrat plus adéquat que le glucose, en permettant une accumulation lipidique plus importante. Dans tous les cas, la concentration des lipides cellulaires est moindre si on la compare à l'utilisation de la seule stéarine. Cependant, la composition des lipides présente une meilleure similitude avec le beurre de cacao.
Fichier principal
Vignette du fichier
INPL_T_1998_PAPANIKOLAOU_S.pdf (5.12 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

tel-01750878 , version 1 (29-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01750878 , version 1

Cite

Séraphim Papanikolaou. Étude du comportement physiologique d'une souche de Yarrowia lipolytica en croissance sur des co-produits industriels : production orientée de lipides cellulaires. Alimentation et Nutrition. Institut National Polytechnique de Lorraine, 1998. Français. ⟨NNT : 1998INPL134N⟩. ⟨tel-01750878⟩
270 View
737 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More