Pétrologie, géochimie et géochronologie U-Pb d'associations acide-basique : exemples du SE du Velay (Massif Central français) et de l'Anti-Atlas occidental (Maroc) - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 1997

Petrology, geochemistry and U-Pb geochronology of acid-basic associations from the Velay complex (French Massif Central) and the western Anti-Atlas (Morocco)

Pétrologie, géochimie et géochronologie U-Pb d'associations acide-basique : exemples du SE du Velay (Massif Central français) et de l'Anti-Atlas occidental (Maroc)

Abstract

Not available
Le massif du Velay (SE du MCF) et l'Anti-Atlas occidental (Maroc), ont été choisis pour discuter la signification de différences d'âge relevées dans des associations acides et basiques synchrones. Les vaugnérites du Velay se sont mises en place pendant les phases 3 et 4 définies régionalement. Les plus basiques représentent un magma relativement primitif et peu évolué et leur caractère lamprophyrique a été acquis de façon très précoce soit à partir d'une source mantellique fortement enrichie en éléments incompatibles, soit à la faveur d'un processus d'hybridation par du matériel crustal. Les granitoïdes associés aux vaugnérites sont hétérogènes mais très évolués et ont une signature alcaline. Cette hétérogénéité dépend soit de la variabilité des sources crustales, soit de l'intervention de processus d'hybridation avec le magma vaugnéritique. La géochronologie U-Pb montre que les vaugnérites de Pei Plot et de Loubaresse, syn M3/D3, ont donné des âges, respectivement de 314 ± 3 Ma et 313 ± 3 Ma. La vaugnérite de Meyras, syn M4/D4, a été datée à 308 ± 6 Ma. Pour le granite de Loubaresse, l'âge à 304 ± 5 Ma (monazite) est géologiquement trop jeune et pourrait s'expliquer par un rééquilibrage partiel lors de M4/D4. Les zircons (308 ± 5 Ma) de ce granite résisteraient mieux à la phase M4/D4 que la monazite. Dans le cas de l'Anti-Atlas occidental marocain, la preuve est apportée que des événements paléoprotérozoïques et néoprotérozoïques se superposent dans les boutonnières d'Igherm et du Bas Draa. Le granite de Sidi Said (Bas Draa) et le granite des Ait Makhlouf (Igherm), ont été datés respectivement à 1987 ± 20 Ma et 2050 ± 6 Ma. Dans le Kerdous, la granodiorite de Tarcouate a donné un âge sur zircon de 583 ± 11 Ma et le granite de Taourgha (Bas Draa) a été daté a 575 ± 2 Ma. Ces derniers âges correspondent à l'épisode orogénique panafricain. La gabbro-diorite du même massif (Tarcouate) a fourni un âge U-Pb de 560 ± 2 Ma, plus jeune que celui de la granodiorite
No file

Dates and versions

tel-01750916 , version 1 (29-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01750916 , version 1

Intranet access

Cite

Halima Aït Malek. Pétrologie, géochimie et géochronologie U-Pb d'associations acide-basique : exemples du SE du Velay (Massif Central français) et de l'Anti-Atlas occidental (Maroc). Sciences de la Terre. Institut National Polytechnique de Lorraine, 1997. Français. ⟨NNT : 1997INPL041N⟩. ⟨tel-01750916⟩
34 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More