Performance et temps. Pour une théorie esthétique du temps dans la performance artistique du XXe siècle et du début du XXIe siècle - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 2014

Performance and Time. Towards an Aesthetic Theory of Time in 20th and early 21st Century Performance Art

Performance et temps. Pour une théorie esthétique du temps dans la performance artistique du XXe siècle et du début du XXIe siècle

Józef Bury
  • Function : Author
  • PersonId : 789262
  • IdRef : 183549007

Abstract

The objective of the present research is to investigate the role of time in artistic and aesthetic experiences pertaining to performance art. This paper focuses on the performance works and practices of the 20th and early 21st centuries, ranging from the first public performances of historical avant-garde movements to the performance augmented through the use of the latest recording, information processing and communication technologies. Starting with the hypothesis of the efficiency of a performance’s temporal component, we first demonstrate that the temporal structure of a performance is the matter of well-thought-out artistic design, and that time can be regarded as the medium, or “milieu” of a performance work. Moreover, analyses of the temporal dimension of individual performance works reveal how time can affect the real-life experience of all the protagonists taking part in the performance-event, involving them, to varying degrees, in the process through which the performance comes into being as a work of art. These multiple functions of time, its “activity” and modus operandi are discussed throughout this study as “agency of time in performance”. The research shows that time turns out to be one of the ontogenetic, specificity-conferring factors of a performance work, and also one of its intrinsic qualities which is likely to determine the artist’s and spectator’s artistic and aesthetic attitudes to such an extent that they become interchangeable.
La présente recherche a pour but d’étudier le rôle du temps dans les expériences artistique et esthétique relatives à la performance artistique. Cette étude porte sur les œuvres et les pratiques de la performance du XXe et du début du XXIe siècles, allant des premières manifestations publiques des avant-gardes historiques jusqu’à la performance augmentée par l’intégration des nouvelles technologies de l’enregistrement, de l’information et de la communication. Partant de l’hypothèse de l’efficience du composant temporel de la performance, il s’agit tout d’abord de démontrer que la structure temporelle de la performance fait l’objet d’une élaboration artistique réfléchie et que le temps peut être considérée comme « matériau » ou « milieu » de l’œuvre-performance. Les analyses de la dimension temporelle des œuvres particulières révèlent également son pouvoir d’agir sur le vécu de tous les protagonistes réunis au sein de la performance-événement et sa capacité de les impliquer à différents degrés dans le processus de la concrétisation de l’œuvre-performance. Ces différentes fonctions du temps, son « activité » et son mode opératoire sont analysés au cours de cette recherche en tant qu’ « agentivité du temps dans la performance ». À l’issue de ces investigations, le temps apparaît comme l’un des facteurs ontogénétiques de l’œuvre-performance fondant sa spécificité, et comme l’une de ses qualités intrinsèques susceptible de déterminer les conduites artistique et esthétique de l’artiste et du spectateur, au point de les rendre interchangeables.
No file

Dates and versions

tel-01751205 , version 1 (29-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01751205 , version 1

Intranet access

Cite

Józef Bury. Performance et temps. Pour une théorie esthétique du temps dans la performance artistique du XXe siècle et du début du XXIe siècle. Art et histoire de l'art. Université de Lorraine, 2014. Français. ⟨NNT : 2014LORR0219⟩. ⟨tel-01751205⟩
123 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More