Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

Rôle de différents compartiments microbiens (biofilms, matières en suspension, sédiments de surface) et de leurs constituants (bactéries, polymères extracellulaires et biominéraux) sur la méthylation et la réduction de HgII

Résumé : La formation de méthylmercure, la forme la plus toxique du mercure, est due à l’activité bactérienne anaérobie. Afin de connaître la contribution des compartiments microbiens (biofilms, eaux brutes, sédiments) dans la méthylation du mercure, nous avons évalué les vitesses de méthylation d’échantillons de mares de région tempérée (Lorraine) et subarctique (Québec, Canada). Si les bactéries des biofilms ne semblent pas plus méthylantes que d’autres, le sédiment apparait comme le compartiment le plus méthylant en lien avec la concentration en nutriments ainsi qu’avec la température. Ainsi, les changements climatiques actuels, en augmentant la température de l’eau et en favorisant l’activité biologique, peuvent faire de ces mares des sites préférentiels de la méthylation du mercure en milieu subarctique. Enfin, l’activité des biofilms a mené à la formation de rouille verte, un minéral capable de réduire HgII en mercure élémentaire, concurrençant ainsi la méthylation bactérienne
Document type :
Theses
Complete list of metadatas

https://hal.univ-lorraine.fr/tel-01751715
Contributor : Thèses Ul <>
Submitted on : Thursday, March 29, 2018 - 1:25:14 PM
Last modification on : Monday, August 27, 2018 - 3:32:20 PM

File

DDOC_T_2015_0076_REMY.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01751715, version 1

Citation

Paul-Philippe Remy. Rôle de différents compartiments microbiens (biofilms, matières en suspension, sédiments de surface) et de leurs constituants (bactéries, polymères extracellulaires et biominéraux) sur la méthylation et la réduction de HgII. Biochimie, Biologie Moléculaire. Université de Lorraine, 2015. Français. ⟨NNT : 2015LORR0076⟩. ⟨tel-01751715⟩

Share

Metrics

Record views

83

Files downloads

288