Procédé d'élimination de la pollution de l'air par traitement photocatalytique : application aux COVs - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 2008

Remediation process of air polllution using photocatalytic treatment : study of VOCs

Procédé d'élimination de la pollution de l'air par traitement photocatalytique : application aux COVs

Guillaume Vincent
  • Function : Author
  • PersonId : 760727
  • IdRef : 132488957

Abstract

Photocatalytic oxidation of airborne contaminants appears to be a promising process for remediation of air polluted by Volatile Organic Compounds (VOCs). The aim of our study is the photocatalytic oxidation of several VOCs using an annular reactor: methylethylketone (MEK), acetone, 1-propanol and triethylamine (TEA). First, the influence of different kinetic parameters such as pollutant concentration, incident light irradiance, contact time and humidity has been studied. A mechanistic pathway has been indeed proposed for each pollutant according to the produced intermediates species detected by GC/MS. Second, the diffusion of hydroxyls radicals OH in gas phase, after photonic activation of TiO2, has been highlighted using Laser-Induced Fluorescence (LIF). For the first time, OH radicals have been detected at atmospheric pressures, close to the major photocatalytic oxidation conditions, leading to the assumption that the photocatalytic degradation of VOCs might be at least partially occurs between pollutants and OH radicals in gas-phase
L'oxydation photocatalytique des Composés Organiques Volatils (COVs) apparaît comme un procédé très prometteur pour la réduction de la pollution atmosphérique. Ce travail avait pour objectif d'étudier l'oxydation photocatalytique de plusieurs COVs au sein d'un réacteur annulaire: méthyléthylcétone (MEK), acétone, 1-propanol ou encore triéthylamine (TEA). Dans une première partie, l'influence de plusieurs paramètres cinétiques tels que la concentration en polluant, l'intensité lumineuse, le temps de contact et le taux d'humidité a été étudiée. Un mécanisme de dégradation photocatalytique a été établi pour chaque polluant en fonction des sous-produits détectés par GC/MS. Dans une seconde partie, la diffusion de radicaux hydroxyles OH dans la phase gazeuse, après activation photonique du TiO2, a été mise en évidence par Fluorescence Induite par Laser (LIF). Pour la première fois, ces radicaux OH ont été détectés à des pressions proches des conditions atmosphériques. Dans ce cas, nous pouvons en conclure que la dégradation photocatalytique des COVs pourrait être partiellement due à une réaction en phase gazeuse entre les COVs et les radicaux OH
Fichier principal
Vignette du fichier
2008_VINCENT_G.pdf (6.52 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

tel-01752994 , version 1 (29-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01752994 , version 1

Cite

Guillaume Vincent. Procédé d'élimination de la pollution de l'air par traitement photocatalytique : application aux COVs. Autre. Institut National Polytechnique de Lorraine, 2008. Français. ⟨NNT : 2008INPL037N⟩. ⟨tel-01752994⟩
234 View
1710 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More