Etude de la ramification de deux cultivars d'ananas (Ananas Comosus (L.) Merr.) ; Cayenne lisse et Queen Victoria, en relation avec leur développement sous diverses conditions climatiques de l'Ile de la Réunion - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 1996

Etude de la ramification de deux cultivars d'ananas (Ananas Comosus (L.) Merr.) ; Cayenne lisse et Queen Victoria, en relation avec leur développement sous diverses conditions climatiques de l'Ile de la Réunion

Amon Petro Maerere
  • Function : Author
  • PersonId : 790547
  • IdRef : 146706692

Abstract

Non disponible /Not available
L'ontogenèse des rejets chez deux cultivars d'ananas ; Cayenne lisse (CL) et Queen Victoria (QV) a été étudié en relation avec la dynamique morphogénétique général de la plante. La démarche expérimentale a consisté en deux sites et dates de plantation, induction artificielle de la floraison à differents âges des plants, apports de cytokinine ou d'auxine aux cayeux de plantation, décapitation d'apex terminal et rabattage des feuilles ou racines en phase végétative. Une échelle phénologique de développement des bourgeons axillaires a été etablie. Chez QV les bourgeons suivent une croissance continue et se développent en rejets au fur et à mesure de leur apparition. Chez CL leur croissance est arrêtée précocement jusqu'à la différenciation florale, lorsque quelques bourgeons en position distale se développent rapidement. Il est considéré que la ramification de deux cultivars dépend de l'intensité d'expression de la dominance apicale. Deux modes de ramification sont distingués ; chez QV, la basitonie s'exprime intensément tout comme l'acrotonie et la mésotonie. Pour CL, l'acrotonie domine, la mésotonie ne s'exprime pas et la basitonie ne se manifeste que très faiblement voire pas du tout. Les paramètres environnementaux ont peu modifié la ramification. L'induction florale des plants de 7 à 9 mois entraîne une basitonie chez CL, alors que le rabattage des feuilles inhibe fortement la ramification de deux cultivars. Au total le contrôle génétique est le plus fort. Il est supposé que les feuilles par des caractéristiques au niveau trophiques puissent participer fortement au contrôle de la croissance des bourgeons axillaires
Fichier principal
Vignette du fichier
SCD_T_1996_0064_MAERERE.pdf (15.57 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

tel-01753681 , version 1 (29-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01753681 , version 1

Cite

Amon Petro Maerere. Etude de la ramification de deux cultivars d'ananas (Ananas Comosus (L.) Merr.) ; Cayenne lisse et Queen Victoria, en relation avec leur développement sous diverses conditions climatiques de l'Ile de la Réunion. Biologie végétale. Université Henri Poincaré - Nancy 1, 1996. Français. ⟨NNT : 1996NAN10064⟩. ⟨tel-01753681⟩
105 View
47 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More