Localisation et caractérisation des isoformes de l'isocitrate déshydrogénase chez l'épicéa (Picea abies L. Karsten) - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 1995

Localization and characterization of isocitrate dehydrogenase isoforms from spruce needles (Picea abies L. Karsten)

Localisation et caractérisation des isoformes de l'isocitrate déshydrogénase chez l'épicéa (Picea abies L. Karsten)

Sylvie Cornu
  • Function : Author
  • PersonId : 790573
  • IdRef : 192363603

Abstract

Not available
L’activité isocitrate déshydrogénase (IDH) a été localisée dans les parties aériennes d'épicéa. Les chloroplastes purifiés sur gradient discontinu de saccharose sont intacts à 81,6% et une IDH à NADP a été mise en évidence dans le stroma. Les mitochondries d'épicéa ont été isolées et purifiées sur gradient autogénèré à 28% de percoll. Cette technique permet d'obtenir des mitochondries intactes (intégrité de la membrane interne: 91,3%) et peu contaminées par les autres compartiments cellulaires. Elles présentent une respiration insensible au cyanure et leurs propriétés oxydative et phosphorylante mesurées en présence de malate ou de succinate sont peu différentes de celles généralement décrites chez les mitochondries végétales. Elles renferment une IDH à NADP et une IDH à NAD dans la matrice, avec un rapport d'activité IDH à NAD/IDH à NADP de 1,8. IDH à NADP cytosolique a été séparée par chromatographie. Cette enzyme qui représente près de 84% de l'activité IDH à NADP totale a été purifiée à un stade proche de l'homogénéité électrophorétique et ne semble pas spécifique pour son cofacteur: elle accepterait également le NAD. Les 3 IDH à NADP sont actives pour une gamme de pH basiques (de 8 à 9,5), alors que l'IDH à NAD présente un pic d'activité à pH 7,4. Quelle que soit l’IDH à NADP étudiée, son affinité pour l'isocitrate et le cofacteur est très nettement supérieure à celle déterminée pour l’IDH à NAD. Cette dernière isoforme est la seule à présenter une cinétique sigmoïdale pour l'isocitrate et à s'avérer particulièrement instable. Enfin, lorsque des épicéas âgés de 2 ans ou des germinations de 6 semaines sont soumis à de fortes teneurs en ozone, seul ou combine au dioxyde de carbone, l'activité IDH à NADP est fortement stimulée (+ 150%). en revanche, un traitement Co2 n'a pas de répercussion sur cette activité
No file

Dates and versions

tel-01753716 , version 1 (29-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01753716 , version 1

Intranet access

Cite

Sylvie Cornu. Localisation et caractérisation des isoformes de l'isocitrate déshydrogénase chez l'épicéa (Picea abies L. Karsten). Sylviculture, foresterie. Université Henri Poincaré - Nancy 1, 1995. Français. ⟨NNT : 1995NAN10343⟩. ⟨tel-01753716⟩
43 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More