Interface hypothalamique amine/peptide et contrôle de la prise alimentaire : étude réalisée avec un agoniste sérotoninergique - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 1994

Hypothalamic interface amine/peptide and food intake control : study realised with a serotonergic agonist

Interface hypothalamique amine/peptide et contrôle de la prise alimentaire : étude réalisée avec un agoniste sérotoninergique

Parfait Thystère
  • Function : Author
  • PersonId : 790677
  • IdRef : 192931407

Abstract

Not available
L'injection chronique du mélange équimoléculaire DFF-DNF, au-dessus des noyaux paraventriculaires de l'hypothalamus, a des rats long-Evans induit une diminution de la prise alimentaire quotidienne (13%). Cet agoniste serotoninergique réduit de manière spécifique la consommation de glucides (23%) et de lipides (28%) tandis que celle de protéines est accrue (16%). Parallèlement les contenus des neuropeptides hypothalamiques sont modifiés. Ceux de la vasopressine augmentent dans les noyaux paraventriculaires magnocellulaires (67%) et parvocellulaires (90%), l'éminence médiane-noyau arqué (99%) et le lobe nerveux (43%). Les contenus en ocytocine augmentent dans les noyaux paraventriculaires magnocellulaires (66%) et l'éminence médiane-noyau arqué (93%). Les contenus en CRF augmentent de 63% dans l'éminence médiane-noyau arqué. Nous constatons des modifications des paramètres endocriniens généraux notamment une diminution de l'insulinémie et de la vasopressinemie. Tenant compte des neuropeptides modifies, nous avons étudié les effets de l'agoniste sur des modèles de rats soit déficient génétiquement pour la vasopressine (rat brattleboro) soit immunolésé au niveau des neurones a vasopressine et/ou CRF. L'altération de l'activité neuronale sur ces modèles de rats rend inefficace l'action hypophage de la dextrofenfluramine et de son métabolite, la dextronorfenfluramine. De même, chez le rat naturellement dépourvu de vasopressine, le mélangé équimoléculaire DFF-DNF ne réduit plus la prise alimentaire. Nos résultats montrent que les neurones à vasopressine et les neurones à CRF sont des intermédiaires nécessaires à l'action anorexigène de la sérotonine
No file

Dates and versions

tel-01754177 , version 1 (30-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01754177 , version 1

Intranet access

Cite

Parfait Thystère. Interface hypothalamique amine/peptide et contrôle de la prise alimentaire : étude réalisée avec un agoniste sérotoninergique. Neurosciences [q-bio.NC]. Université Henri Poincaré - Nancy 1, 1994. Français. ⟨NNT : 1994NAN10368⟩. ⟨tel-01754177⟩
22 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More