Production de sidérophores dans des sols acides et calcimagnésiques et alteration de minéraux (oxyhydroxydes, silicates) par des champignons ectomycorhiziens - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 1990

Siderophore production in acid and calcimagnesic soils and weathering of minerals (oxyhydroxyde, silicate) by ectomycorrhizal fungi

Production de sidérophores dans des sols acides et calcimagnésiques et alteration de minéraux (oxyhydroxydes, silicates) par des champignons ectomycorhiziens

Abstract

Non disponible / Not available
Le fer est un élément très peu soluble et très peu bio disponible dans la biosphère. Pour l'acquérir afin de couvrir leurs besoins nutritifs, la plupart des microorganismes synthétisent des molécules complexantes à forte affinité pour le fer ferrique les sidérophores, qui le chélateront et le restitueront aux cellules productrices. Afin de préciser le rôle de ces substances, leur présence a été recherchée dans et hors rhizosphère de plantes (mercuriale, pin) qui croissent dans des sols contrastes, acides et calcimagnésiques. Leur répartition au sein des divers compartiments des matières organiques des sols est différente selon le type de sol. Leur teneur par rapport au carbone organique des fractions est importante dans la fraction hydrosoluble du sol calcimagnésique. Cette répartition différente indique une accessibilité des sidérophores pour les microorganismes plus forte dans le sol calcimagnésique. Parallèlement, des dénombrements de la microflore potentiellement productrice de ces sidérophores révèlent des différences qualitatives et quantitatives au sein de ces deux sols. Des études au laboratoire ont mis en évidence la dissolution efficace d'oxyhydroxydes de fer bien cristallisés comme la goethite par des champignons symbiotiques ectomycorrhiziens, produisant des sidérophores. D'autres minéraux, tels que la biotite peuvent aussi être solubilisés. Les résultats de dissolution et d'altération abiotique des mêmes minéraux indiquent un pouvoir solubilisateur plus important des sidérophores que des acides organiques. Ces résultats soulignent l'importance de ce processus dans les approvisionnements en fer des microorganismes.
Fichier principal
Vignette du fichier
SCD_T_1990_0404_WATTEAU.pdf (4.97 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

tel-01754398 , version 1 (30-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01754398 , version 1

Cite

Françoise Watteau. Production de sidérophores dans des sols acides et calcimagnésiques et alteration de minéraux (oxyhydroxydes, silicates) par des champignons ectomycorhiziens. Sciences de la Terre. Université Henri Poincaré - Nancy 1, 1990. Français. ⟨NNT : 1990NAN10404⟩. ⟨tel-01754398⟩
216 View
341 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More