Le groupe et sa représentation dans la littérature autour de 1900 : enjeux politiques et esthétiques - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 2015

The group and its representation in literature around 1900: political and aesthetic issues

Le groupe et sa représentation dans la littérature autour de 1900 : enjeux politiques et esthétiques

Abstract

In the context of the Belle Epoque, many novelists who cling to represent "groups", shape and diverse scope. This group representation incurs moral issues but also, and more, political issues. Across the Group, the question is that of the individual in his relationship with the company or with the Nation. In this period dominated by a general will to react against the decay, this question is that of individualism, analyzed and presented as a disease and as the same factor of the decomposition of the social body by Bourget, in 1881, in his "Theory decadence. " The question is moral insofar as it relates to the duties of the individual; it is also political, insofar as it relates to the proper functioning of society or the health of the nation. Finally, it is aesthetic, both because the problem of the decline of the literary work and the decadence of society are inseparable, according to the organismic vision Bourget in his "Theory of decadence", and because the relationship between the individual and the group, referring to the link between the novelist to his audience, but also to literary groups or networks of influence, committed a certain vision of literature. This thesis aims to reflect these thoughts from, not the stances of each other, but the representation of the group proposed to the inside of romantic fictions. In this perspective, reflection will focus particularly on some novels that share represent different forms of groups, including Paludes and Les Caves du Vatican Gide, The Uprooted of Maurice Barres, The Step of Paul Bourget, Le Sun dead Mauclair Camille and The Child in chains of François Mauriac
Dans le contexte de la Belle Époque, nombreux sont les romanciers qui s’attachent à représenter des « groupes », de forme et d’ampleur très diverses. Cette représentation du groupe engage des enjeux d’ordre moral mais aussi, et plus encore, des enjeux politiques. À travers le groupe, la question posée est celle de l’individu dans son rapport avec la société, voire avec la Nation. Dans cette période dominée par une volonté générale de réagir contre la décadence, cette question est celle de l’individualisme, analysé et présenté comme une maladie et comme le facteur même de la décomposition du corps social par Bourget, dès 1881, dans sa « Théorie de la décadence ». La question est d’ordre moral dans la mesure où elle concerne les devoirs de l’individu ; elle est aussi d’ordre politique, dans la mesure où elle concerne la bonne marche de la société, voire la bonne santé de la Nation. Elle est enfin d’ordre esthétique, à la fois parce que la problématique de la décadence de l’œuvre littéraire et celle de la décadence du corps social sont indissociables, suivant la vision organiciste de Bourget dans sa « Théorie de la décadence », et parce que le rapport entre l’individu et le groupe, en renvoyant au lien qui unit le romancier à son public, mais aussi à des groupes littéraires ou des réseaux d’influence, engage une certaine vision de la littérature. Cette thèse vise ainsi rendre compte de ces réflexions à partir, non pas des prises de position des uns et des autres, mais bien de la représentation du groupe proposée à l’intérieur même des fictions romanesques. Dans cette perspective, la réflexion se focalisera plus particulièrement sur quelques romans qui ont en commun de représenter différentes formes de groupes, notamment Paludes et Les Caves du Vatican d’André Gide, Les Déracinés de Maurice Barrès, L’Étape de Paul Bourget, Le Soleil des morts de Camille Mauclair et L’Enfant chargé de chaînes de François Mauriac
No file

Dates and versions

tel-01754534 , version 1 (30-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01754534 , version 1

Intranet access

Cite

Joëlle Fabiola Nsa Ndo. Le groupe et sa représentation dans la littérature autour de 1900 : enjeux politiques et esthétiques. Littératures. Université de Lorraine, 2015. Français. ⟨NNT : 2015LORR0248⟩. ⟨tel-01754534⟩
44 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More