L'introduction de la relativité en France : 1905-1922 - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 1998

L'introduction de la relativité en France : 1905-1922

Abstract

The subject of the present thesis is to determine the rythms and the different modes of the diffusion of restrictive relativity took in France from 1905 to 1922. The first part deals with the context in which this very diffusion took place, particularly insisting on the reformation of science education at the beginning of the century and the impact of the first world war, the second part describes the rythms of the diffusion and points out its different steps : from 1905 to 1910 the subject was kept silent ; a first diffusion can nevertheless be noticed by means of two distinctive paths from 1910 to 1914. A first one, through the consequences of the new theorie on space and time ; a second one through its consequences on ether concept. Its diffusion however was stopped by the war, the developments of general relativity mixed up the message of restrictive relativity. The third part is an analysis of how the theory was introduced to nonspecialists and how the latter understood it. Starting from its diffusion to its receipt, the third part particularly emphasizes the remaining misunderstanding as to the way this theory had been exposed ; it also points out the part Poincaré played when dealing with the crisis in the field of mathematics physics in the early 1900's and the way the solution brought by Einstein was understood. The issue of this research unveils two major facts : first, Poincaré has been a passive hindrance to the diffusion of relativity in France ; second, this first diffusion of the theory doesn't really enable us to draw a new image of the world that could be accessible to mankind.
L'objet de cette thèse est de déterminer les rythmes et les modalités de la diffusion de la relativité restreinte en France de 1905 à 1922. La première partie décrit le contexte de cette diffusion, en insistant particulièrement sur la réforme de l'enseignement scientifique au début du siècle et sur l'impact de la Première Guerre mondiale. La seconde partie décrit les rythmes de cette diffusion. Elle met en lumière les différentes étapes : de 1905 à 1910 le silence presque total ; de 1910 à 1914 une première diffusion selon deux filières distinctes, celle par les conséquences de la nouvelle théorie sur l'espace et le temps, l'autre par ses conséquences sur le concept d'éther ; à partir de 1914, la diffusion de la relativité généralisée viennent brouiller le message sur la relativité restreinte. La troisième partie analyse comment la théorie a été exposée à des non-spécialistes et comment ceux-ci l'ont comprise. Passant de la diffusion à la réception de la relativité, cette troisième partie met en lumière les équivoques qui existent dans l'exposition de cette théorie. Elle met également en évidence le rôle joué par Poincaré dans la façon d'exposer la crise de la physique mathématique au début du siècle, et donc la façon de comprendre la solution apportée par Einstein à cette crise. A l'issue de cette recherche, deux faits majeurs semblent établis : Poincaré a été un obstacle passif aux débuts de la diffusion de la relativité en France ; la première diffusion de cette théorie ne permet pas de brosser une nouvelle image du monde accessible à l'ensemble des hommes.
Fichier principal
Vignette du fichier
1998NAN21024.pdf (45.47 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

tel-01775370 , version 1 (24-04-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01775370 , version 1

Cite

Vincent Borella. L'introduction de la relativité en France : 1905-1922. Histoire, Philosophie et Sociologie des sciences. Université Nancy 2, 1998. Français. ⟨NNT : 1998NAN21024⟩. ⟨tel-01775370⟩
107 View
28 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More