Modélisation mathématique du système de phosphates à haute énergie au cours des échanges énergétiques de la cellule musculaire - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 1990

Modélisation mathématique du système de phosphates à haute énergie au cours des échanges énergétiques de la cellule musculaire

Abstract

Not available
Dans cette étude, on développe un modèle théorique permettant l'étude de la contraction musculaire en relation avec l'état biochimique des cellules musculaires. Ce mémoire contient les rappels physiologiques essentiels, ainsi qu'un rappel des travaux antérieurs à partir desquels cette étude s'introduit de façon naturelle. L'étude est centrée sur les molécules contenant des liaisons phosphates riches en énergie. Les voies métaboliques de production et de consommation d'Adénosine TriPhosphate (ATP) sont incorporées dans un modèle du système cytosolique des composés phosphates riches en énergie (ou système énergie phosphate, comprenant les adénylates, la phosphocréatine, la créatine et le phosphate inorganique). Le modèle a une forme mathématique simple et permet de calculer les variations en fonction du temps du système énergie-phosphate au cours de transitions entre différents taux de travail musculaire. On valide le modèle par l'expérience en utilisant des mesures de la vitesse de consommation d'oxygène (Vo2) et de la concentration en phosphocréatine au cours de transitions repos-travail : ceci pour deux muscles différents. On peut alors utiliser le modèle pour prévoir les comportements transitoires au cours de transitions repos-travail. On utilise ensuite le modèle pour étudier la régulation in vivo de (Vo2). Enfin, on étudie l'effet tampon de la phosphocréatine sur les concentrations en adénylates au cours d'un protocole expérimental de stimulation par secousses
No file

Dates and versions

tel-01776536 , version 1 (24-04-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01776536 , version 1

Intranet access

Cite

Catherine Irène Funk. Modélisation mathématique du système de phosphates à haute énergie au cours des échanges énergétiques de la cellule musculaire. Autre. Institut National Polytechnique de Lorraine, 1990. Français. ⟨NNT : 1990INPL067N⟩. ⟨tel-01776536⟩
177 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More