Perception, conception, représentation de l'espace dans l'oeuvre de Voltaire - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 1996

Percept, concept and representation of space in Voltaire's work

Perception, conception, représentation de l'espace dans l'oeuvre de Voltaire

Abstract

The concept of space totally changed in the 17th century with newton's discoveries. Voltaire insisted on fitting into this wide movement which renewed the vision of the universe. As a consequence of his scientific evolution he was beset with metaphysical questions, such as god's position in an empty space and epistemological questions, such as the limits to sensorial percept in apprehension of space. However astronomy provided him the appropriate model which suited all fields of knowledge. It helped to work out the myth of countries hit by the enlightnement, believing in a world in which reason is triumphant. It also allowed to justify through gravitation the necessary centralization of power. The geographic discoveries also enthalled Voltaire. He considered their importance according to criteria which were sometimes archaic but he left his work open to all new discoveries. The extension of man's living space (ecumenia) was for him the sign that philosophy was making progress. in his work, Voltaire's aim has been to represent the universe of his time and of all the ages. Apart from his historical writings, he has often only dwelled on the notion of space in order to make the developpement of history more concrete. Depending on the litterary genres, the times, the moods, the vision of one country or the other has been submitted to more or else important variations.
La conception de l'espace est totalement modifiée au XVIIème siècle par les découvertes de Newton. Voltaire tient à s'inscrire dans ce grand mouvement de renouveau de la vision de l'univers. Cette évolution scientifique ne va pas sans lui poser des problèmes métaphysiques, comme celui de la place de Dieu dans un espace vide, et épistémologiques, comme celui des limites de la perception sensorielle dans l'appréhension de l'espace. Toutefois, le modèle de l'astronomie s'impose à lui et vaut pour tous les domaines de la connaissance. Il sert de référence pour élaborer le mythe de pays touchés par les lumières et intégrés au système d'un monde de la raison triomphante. Il permet aussi de justifier, par l'intermédiaire de la gravitation, la nécessaire centralisation du pouvoir. Les découvertes géographiques ont également passionné Voltaire. Il évalue l'intérêt de celles-ci selon des critères parfois archaïques mais il laisse son oeuvre ouverte à toute nouvelle conquête. L'extension de l'écoumène constitue pour lui une manifestation de l'avancée de la philosophie. Dans son oeuvre, Voltaire a voulu représenter l'univers connu de son temps et de tous les temps. En dehors des oeuvres historiques, il n'a retenu souvent que les coordonnées spatiales pour matérialiser le déroulement de l'histoire. Suivant les genres, les époques, les humeurs, l'image de tel ou tel pays a pu connaitre des variations plus ou moins importantes. Malgré les garanties d'objectivité qui sont données, elle résulte toujours plus de rêves ou de fantasmes personnels que de la vérité. La spatialisation des personnages renseigne sur l'euphorie ou la déception que provoque la traversée d'un espace soumis aux aléas de l'histoire. La fréquence des métaphores spatiales dans l’œuvre de Voltaire prouve, en tout cas, la prédominance de cette dimension, emblème de l'avoir, face au temps, symbole de l'être.
No file

Dates and versions

tel-01776558 , version 1 (24-04-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01776558 , version 1

Intranet access

Cite

Maryvonne Crenn. Perception, conception, représentation de l'espace dans l'oeuvre de Voltaire. Littératures. Université Nancy 2, 1996. Français. ⟨NNT : 1996NAN21011⟩. ⟨tel-01776558⟩
21 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More