Les rapports homme-femme dans l'oeuvre d'Ingeborg Bachmann - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 1992

Relationships between man and woman in the work of Ingeborg Bachmann

Les rapports homme-femme dans l'oeuvre d'Ingeborg Bachmann

Sylvie Hamen
  • Function : Author

Abstract

The subject of this thesis is the study of the relationship between men and women in the work of Ingeborg Bachmann. The relation between both sexes is seen as a leitmotiv and as a metaphor of the multiple polarities and opposing themes in her work. The analysis considers the psychological and philosophical implications this question involves. In addition, this thesis tries to show the insufficiency of feminist interpretations. Men are first of all products and negative projections of the feminine imagination. The role of men is to serve as mediators between the ego and reality. In chapter are the interpretation focuses on the first part of Bachmann's work (poems, radio plays, prose until 1961) and explores the tension between men and woman in the context of the tension between the individual and the world. Chapter two deals with the transformation of this tension into an ethical conflict in “Todesarten”, “Gier” and “Simultan”.
L'objet de cette thèse est l'étude des relations homme-femme dans l'œuvre d'Ingeborg Bachmann. Le rapport des sexes est abordé comme le Leitmotiv de cette œuvre et comme une métaphore des multiplies polarités et ruptures qui caractérisent les écrits de l'auteur. La relation homme-femme est envisagée comme une forme privilégiée du rapport à l'autre et renvoie le texte littéraire à des données psychologiques (Freud, Weininger, Groddeck), historiques ou philosophiques (Heidegger, Wittgenstein, Jaspers, Bloch). Le but ultime de l'analyse est de remettre en cause les interprétations féministes trop réductrices tentées jusqu'ici et de montrer que l'autre (l'homme) est de plus en plus un produit imaginaire, une projection en négatif du je (la femme), à la fois objet d'une adoration mystique et d'une haine fanatique. L'analyse se développe en deux temps correspondant à des périodes distinctes dans la vie de l'auteur (récits de jeunesse, poésie, pièces radiophoniques, premiers textes en prose) jusqu'en 1961 et met en rapport la tension homme-femme avec la déchirure entre l'individu et le monde. Dans la seconde partie, l'analyse porte sur la transformation de la tension homme-femme en un conflit d'ordre éthique dans le cycle Todesarten, le fragment Gier et le recueil Simultan.
No file

Dates and versions

tel-01776747 , version 1 (24-04-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01776747 , version 1

Intranet access

Cite

Sylvie Hamen. Les rapports homme-femme dans l'oeuvre d'Ingeborg Bachmann. Littératures. Université Nancy 2, 1992. Français. ⟨NNT : 1992NAN21002⟩. ⟨tel-01776747⟩
42 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More