Recherches sur les peintres et les amateurs d'art en Lorraine au XVIIIe siècle - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 1990

Studies on painters and art lovers in Lorraine in the 18th century

Recherches sur les peintres et les amateurs d'art en Lorraine au XVIIIe siècle

Abstract

The 18th century was a rich period for painters in Lorraine. Thanks to the creation of an academy of an academy of painting and sculpture in Nancy in 1702, and the ducal patronage which lasted until 1766, their social rank improved quite considerably during this period while their material situation remained generally modest. Luneville was a veritable satellite of Versailles with painters such as P. Gobert and J. B Martin; the baroque movement equally found strong expression: F.G Bibiena worked in Nancy where his collaborator G. Barilli settled. Confronted with such diverse influence, the local painters generally followed a middle course, with a certain predilection for the French style which became definitively established after the polish parenthesis of Stanislas. A very active circle of art lovers existed in Nancy and Luneville, etc... And a very large number of local people owned paintings numerous painters from Lorraine -often the best-exercised their talents throughout Europe, particularly in France, the Rhineland regions of Germany and the holy romaine empire.
Le XVIIIème siècle fut une période faste pour les peintres en lorraine, grâce à la création d'une académie de peinture et de sculpture à Nancy en 1702 et au mécénat ducal jusqu'en 1766, ils connurent une assez nette promotion sociale tout en conservant une situation matérielle assez modeste. Lunéville devint un véritable satellite de Versailles avec des peintres comme les parisiens P. Gobert et J.B Martin; le courant baroque fut également vivace: F.G. Bibiena travailla à Nancy ou s'installa son collaborateur G. Barilli. Confrontés à des influences aussi diverses, les peintres locaux s'en tinrent à un moyen terme, avec une certaine prédilection pour le gout français qui s'installa définitivement après la parenthèse polonaise de Stanislas. Il existait alors à Nancy, Lunéville, etc... Un milieu d'amateurs très actifs et les "possesseurs de tableaux" étaient également très nombreux dans la population. Beaucoup de peintres d'origine lorraine - et souvent les meilleurs - firent carrière dans toute l'Europe et particulièrement en France, dans les petits états d'Allemagne rhénane et dans le Saint-Empire.
No file

Dates and versions

tel-01776825 , version 1 (24-04-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01776825 , version 1

Cite

Gérard Voreaux. Recherches sur les peintres et les amateurs d'art en Lorraine au XVIIIe siècle. Art et histoire de l'art. Université Nancy 2, 1990. Français. ⟨NNT : 1990NAN21023⟩. ⟨tel-01776825⟩
61 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More