Contribution à l'étude pharmacologique des extraits de Rosmarinus officinalis L., et notamment des jeunes pousses : activités cholérétiques, antihépatotoxiques, anti-inflammatoires et diurétiques - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 1994

Contribution to pharmacological study of Rosmarinus officinalis L. extract, especially young sprouts : echoleretic, anti-hepatotoxic, anti-inflammatory and diuretic activities

Contribution à l'étude pharmacologique des extraits de Rosmarinus officinalis L., et notamment des jeunes pousses : activités cholérétiques, antihépatotoxiques, anti-inflammatoires et diurétiques

Abstract

The pharmacological study of Rosmariuns officinalis L. (Lamiaceae), indigenous of mediterranean basin could validate its traditional indications for hepato-renal disorders, rheumatismal and oedema disorders, and its use as food antioxidant. Pharmaceutical tests are lead on R. officinalis young sprouts extracts. Choleretic was studied in the rat and could decearn to young sprouts a significant and dose dependant choleretic activity. Pretreatment with an aqueous extract of young sprouts caused a significant decrease in the carbon-tetrachloride induced toxicity in the rats and mices liver, made evident by its effect on the level of alanin-amino transferase in the plasma. Also, significant anti-inflammatory effects were obtained on an acute inflammatory process (carrageenan-induced edema test in rats). Finally, significant diuretic effect was obtained on edematous rats by glycero-alcoolic young sprouts extract. Then, pharmacological young sprouts activities compared with flowering apex activities showed that young sprouts are moreperformed on choleretic and anti-hepatotoxic properties than flowering apex
L'étude pharmacologique de R.officinalis L., lamiacée originaire du bassin méditerranéen, nous a permis de confirmer son utilisation traditionnelle notamment dans les affections de la sphère hépato-rénale et les affections rhumatismales et œdémateuses. L'originalité des travaux a été de réaliser les tests pharmacologiques à partir des jeunes pousses de R. officinalis. Celles-ci induisent une hypercholérèse chez le rat à partir de la dose de 500 mg/kg (iv). Les jeunes pousses ont une activité hépatoprotectrice à partir de la dose de 1000 mg/kg (ip), car elles réduisent l'augmentation des ALAT plasmatiques induite par une intoxication au tétrachlorure de carbone, chez le rat et chez la souris. Les jeunes pousses agissent comme anti-inflammatoire à la dose de 1500 mg/kg (ip), car elles réduisent l'œdème plantaire chez le rat, provoque par une injection sub-plantaire de carragénine. Les jeunes pousses, en macérat glycéro-alcoolique, augmentent la diurèse chez le rat en situation de surcharge hydrique, à la dose de 50 mg/kg (ip). Puis, la réponse pharmacologique des jeunes pousses a été comparée à celle des sommités fleuries : les tests de cholérèse et d'hépatoprotection font apparaitre une supériorité d'action des jeunes pousses, alors que l'activité anti-inflammatoire est d'égale intensité pour les deux parties de la plante
Fichier principal
Vignette du fichier
Vigneron.Hoefler.Claire.SMZ9456.pdf (6.69 Mo) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

tel-01776859 , version 1 (24-04-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01776859 , version 1

Cite

Claire Hoefler. Contribution à l'étude pharmacologique des extraits de Rosmarinus officinalis L., et notamment des jeunes pousses : activités cholérétiques, antihépatotoxiques, anti-inflammatoires et diurétiques. Médecine humaine et pathologie. Université Paul Verlaine - Metz, 1994. Français. ⟨NNT : 1994METZ056S⟩. ⟨tel-01776859⟩
517 View
1346 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More