Les Ateliers d'insertion par la pratique artistique (Adipa) : entre instrument d'insertion traditionnelle et source d'innovation sociale - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 2007

Workshops of insertion by the artistic practice (Adipa) : between instrument of traditional insertion and source of social innovation

Les Ateliers d'insertion par la pratique artistique (Adipa) : entre instrument d'insertion traditionnelle et source d'innovation sociale

Abstract

The thesis relates to the intervention of artists in the workshops of social integration. A theoretical anchoring interactionnist makes it possible to show in what the traditional model of insertion is destabilized by the presence of artists. The material collected is of a qualitative nature. The questioned actors gather tribunitiens (carrying change), the ambivalents (oscillating between tradition and innovation) and of the conservatives (being opposed to the change). The first part shows in what the tribunitiens disturb the values and the standards of traditional insertion. The second part shows in what they disturb the practices and the modes of control. The third part is centered on the type of innovation proposed by the carriers of the change. While the ambivalent ones propose the development of a cultural insertion perceived like a new hopper, the tribunitiens propose the emergence of a citizen insertion. But if this last proposal opens alternatives to the statics of the system, it is also carrying a utopian form which, if it passed in a state of social practice legitimate, could reinforce the process of marginalisation of the recipients of the social assistance.
La thèse porte sur l'intervention d'artistes dans les ateliers d'insertion sociale. Un ancrage théorique interactionniste permet de montrer en quoi le modèle traditionnel de l'insertion est déstabilisé par la présence d'artistes. Le matériau recueilli est d'ordre qualitatif. Les acteurs interrogés rassemblent des tribunitiens (porteurs de changement), des ambivalents (oscillant entre tradition et innovation) et des conservateurs (s'opposant au changement). La première partie montre en quoi les tribunitiens perturbent les valeurs et les normes de l'insertion traditionnelle. La seconde partie montre en quoi ils perturbent les pratiques et les modes de conduite. La troisième partie se centre sur le type d'innovation proposé par les porteurs du changement. Tandis que les ambivalents proposent le développement d'une insertion culturelle perçue comme un nouveau sas, les tribunitiens proposent l'émergence d'une insertion citoyenne. Mais si cette dernière proposition ouvre des alternatives à la statique du système, elle est aussi porteuse d'une forme utopique qui, si elle passait à l'état de pratique sociale légitime, pourrait renforcer le processus de marginalisation des bénéficiaires de l'aide sociale.
Fichier principal
Vignette du fichier
2007NAN21014.pdf (1.18 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

tel-01777335 , version 1 (24-04-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01777335 , version 1

Cite

Valérie Bretagne. Les Ateliers d'insertion par la pratique artistique (Adipa) : entre instrument d'insertion traditionnelle et source d'innovation sociale. Sociologie. Université Nancy 2, 2007. Français. ⟨NNT : 2007NAN21014⟩. ⟨tel-01777335⟩
140 View
389 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More