Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

Oral bioavailability studies of S-nitrosoglutathione using intestinal barrier models by liquid chromatography coupled with mass spectrometry after labeling with the nitrogen isotope 15

Résumé : Le développement de nouveaux donneurs d’oxyde nitrique (NO) dans le traitement chronique des maladies cardiovasculaires nécessite l’étude de leur biodisponibilité après administration par voie orale. Les S-nitrosothiols (RSNOs) apparaissent d’intéressants candidats médicaments pour ce faire, et l’étude de leur perméabilité intestinale est une première étape indispensable. Il est nécessaire de disposer d’une méthodologie analytique suffisamment sensible et sélective, en particulier permettant de différencier entre la production endogène de NO, l’apport alimentaire en ions nitrites et nitrate et le médicament lui-même. Nos travaux de thèse ont consisté à utiliser le S-nitrosoglutathion (GSNO) comme modèle après son marquage par l’isotope stable 15 de l’azote (15N). La dérivation du 15NO libéré par deux méthodes conventionnelles (méthode de Griess conduisant à la formation d’un adduit azoïque ; réaction avec le 2,3-diaminonaphtalène (DAN) formant l’adduit 2,3-naphtotriazole (NAT)) et l’étude de la fragmentation en spectrométrie de masse tandem (MS/MS) des deux adduits correspondants ont mené à sélectionner la dérivation par le DAN comme étant la plus sensible. Une transition originale résultant de la fragmentation du NAT en mode Higher-energy Collisional Dissociation (HCD) au lieu du mode conventionnel Collisionally Induced Dissociation (CID) a été mise en évidence ; elle permet d’atteindre une limite de quantification de 5 nM (soit 20 fois plus basse que celle offerte par la fluorescence). La méthode LC-MS/MS a été validée et appliquée à l’étude de la perméabilité intestinale du GS15NO par deux modèles : l’un in vitro (monocouche de cellules épithéliales type Caco-2), l’autre ex vivo (intestin de rat isolé (ileum) dans une chambre de Ussing). Les valeurs de perméabilité apparente calculées à partir des concentrations des métabolites du GS15NO (ions nitrites, nitrates et RSNOs) le classent comme un médicament de perméabilité intermédiaire. En outre, des études sur les mécanismes de dénitrosation du GSNO ont été menées sur intestin isolé, démontrant en particulier le rôle d’enzymes telles que la γ-glutamyltransférase et la protein disulfide isomerase
Complete list of metadatas

https://hal.univ-lorraine.fr/tel-01921077
Contributor : Thèses Ul <>
Submitted on : Monday, December 3, 2018 - 9:22:49 AM
Last modification on : Monday, December 3, 2018 - 10:08:11 AM
Document(s) archivé(s) le : Monday, March 4, 2019 - 1:01:30 PM

File

DDOC_T_2018_0100_YU.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01921077, version 1

Citation

Haiyan Yu. Oral bioavailability studies of S-nitrosoglutathione using intestinal barrier models by liquid chromatography coupled with mass spectrometry after labeling with the nitrogen isotope 15. Biochemistry, Molecular Biology. Université de Lorraine, 2018. English. ⟨NNT : 2018LORR0100⟩. ⟨tel-01921077⟩

Share

Metrics

Record views

121

Files downloads

260