Etude des propriétés électriques et optiques des complexes (D+,X) dans les microcristallites de semi-conducteur de forme sphérique - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 1995

Etude des propriétés électriques et optiques des complexes (D+,X) dans les microcristallites de semi-conducteur de forme sphérique

Abstract

Unavailable
Le travail présenté dans ce mémoire de thèse, est consacré à l'étude du complexe résultant de la liaison d'un exciton à un donneur ionisé dans une microcristallite de semi-conducteur de forme sphérique. Dans le cadre de l'approximation de la fonction enveloppe, et en modélisant le confinement par un puits de potentiel infini, nous avons donné l'équation effective du complexe. Par une approche variationnelle, nous avons déterminé l'énergie fondamentale du complexe, et étudié ses variations en fonction du rayon R de la microcristallite et du rapport des masses effectives de l'électron et du trou. Nous avons ensuite comparé l'énergie du complexe à l'énergie du produit de dissociation le plus stable: le donneur neutre et le trou. Nous avons ainsi montré que pour une valeur de [sigma]> [sigma]3Dc, la stabilité du complexe est obtenue pour des rayons de la microcristallite tels que R1([sigma]) < R < R2([sigma]). En revanche, lorsque [sigma]< [sigma]3Dc, la stabilité du complexe est obtenue pour des microsphères telles que R > R1([sigma]). R1([sigma]) et R2([sigma]) sont les rayons critiques inférieur et supérieur, [sigma]3Dc est le rapport critique relatif au semi-conducteur massif. Nous avons aussi montré que pour chaque, il existe une taille optimale de la microcristallite pour laquelle la stabilité est maximale. Nous avons ensuite déterminé l'intensité d'oscillateur de la transition dipolaire électrique entre l'état fondamental de la microcristallite et l'état correspondant à un exciton lie à un donneur ionisé. Nous avons comparé cette intensité à l'intensité d'oscillateur excitonique, et montre que le confinement quantique privilégie l'absorption du complexe au détriment de l'absorption excitonique. Ainsi pour des microcristallites de taille voisine de la taille excitonique, l'intensité d'oscillateur du complexe est nettement supérieure à l'intensité d'oscillateur excitonique
No file

Dates and versions

tel-01997020 , version 1 (28-01-2019)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01997020 , version 1

Intranet access

Cite

El Mahdi Assaid. Etude des propriétés électriques et optiques des complexes (D+,X) dans les microcristallites de semi-conducteur de forme sphérique. Physique [physics]. UPVM - Université Paul Verlaine - Metz, 1995. Français. ⟨NNT : 1995METZA06S⟩. ⟨tel-01997020⟩
25 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More