Anomalies fonctionnelles rétiniennes dans les troubles neuropsychiatriques et leurs liens avec les dysfonctionnements cérébraux - Université de Lorraine Access content directly
Accreditation To Supervise Research Year : 2019

Retinal functional anomalies in neuropsychiatric disorders and their potential links with cerebral dysfunctions

Anomalies fonctionnelles rétiniennes dans les troubles neuropsychiatriques et leurs liens avec les dysfonctionnements cérébraux

Abstract

One of major obstacles in neuroscience and psychiatry research is the difficulty of directly accessing the brain function to understand the biological mechanisms underlying brain dysfunctions in psychiatric and addictive disorders. As an anatomical and developmental extension of the central nervous system, the retina could afford to offer an indirect access to brain neurological functions. Investigating the retinal function provides the unique opportunity to study in an objective way a complex neuronal network which shares similar properties with the brain. Our team was initially interested in the study of retinal function in regular cannabis users in which we showed dysfunctions in several retinal stages and observed with electrophysiological measurements based on electroretinogram. These results could help to clarify the modulations of cerebral synaptic transmission induced by regular use of cannabis. Thus, we hypothesize that changes in retinal function may be related to specific changes in brain neurotransmission in neuropsychiatric disorders. Currently, in order to validate these hypotheses, we evaluate retinal function in several neuropsychiatric and addictive disorders such as major depressive disorder, schizophrenia and regular use of tobacco, alcohol and cannabis. These measures could eventually provide models for understanding neurotransmission anomalies and provide functional physiological markers in the field of neuropsychiatric and addictive disorders.
Un des obstacles majeurs de la recherche en neurosciences et en psychiatrie est la difficulté d’accéder de manière directe au fonctionnement du cerveau afin de comprendre les mécanismes biologiques à l’origine des dysfonctionnements cérébraux dans les troubles psychiatriques et addictifs. En tant qu’extension anatomique et développementale du système nerveux central, la rétine pourrait permettre d’offrir un accès indirect aux fonctions neurologiques cérébrales. Ainsi, l’investigation de la fonction rétinienne apporte l’unique opportunité d’étudier de manière objective un réseau neuronal complexe présentant des similarités avec celui du cerveau. Notre équipe s’est dans un premier temps intéressé à l’étude de la fonction rétinienne chez les usagers réguliers de cannabis chez lesquels nous avons montré des dysfonctionnements à plusieurs étages rétiniens et qui ont été observés avec des mesures électrophysiologiques basées sur l’électrorétinogramme. Ces résultats permettraient de préciser les modulations de la transmission synaptique cérébrale induites par l’usage régulier de cannabis. Ainsi, nous formulons l’hypothèse que les modifications de la fonction rétinienne peuvent être liées à des modifications spécifiques de neurotransmission cérébrale dans les troubles neuropsychiatriques. Actuellement, afin de valider ces hypothèses, nous évaluons la fonction rétinienne dans plusieurs troubles neuropsychiatriques comme le trouble dépressif majeur, la schizophrénie et l’usage régulier de tabac, d’alcool et de cannabis. Ces mesures pourraient à terme fournir des modèles de compréhension des anomalies de neurotransmission et fournir des marqueurs physiologiques fonctionnels dans le champ des troubles neuropsychiatriques et addictifs.
Fichier principal
Vignette du fichier
Hdr t schwitzer 16012019 v2.pdf (6 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

tel-02355913 , version 1 (08-11-2019)

Identifiers

  • HAL Id : tel-02355913 , version 1

Cite

Thomas Schwitzer. Anomalies fonctionnelles rétiniennes dans les troubles neuropsychiatriques et leurs liens avec les dysfonctionnements cérébraux. Neurosciences [q-bio.NC]. Université de Lorraine, 2019. ⟨tel-02355913⟩
269 View
784 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More