Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

Réussir sa première année à l'université : les enjeux de la transition entre secondaire et supérieur

Résumé : Il existe de multiples raisons au taux élevé d’abandon en première année. Ce phénomène d’« évaporation » des nouveaux étudiants est étudié dans de nombreux pays comme un moment crucial dans la transition entre le secondaire et le supérieur. Il n’est pas toujours facile pour un lycéen de décider de son avenir en très peu de temps, après son baccalauréat et d’assumer de nouvelles responsabilités d’adulte sans la surveillance de ses parents et/ou de ses enseignants. Les études universitaires exigent la mise en actions d’un certain nombre d’habiletés qui ne sont pas toujours maîtrisées au sortir du lycée. Il ne s’agit pas seulement d’habiletés cognitive-informationnelles. Ce travail se focalise aux éléments macrosociologiques et microsociologiques dans la relation que les étudiants établissent avec l’acte d’apprendre. Nous cherchions à savoir pour quelles raisons les étudiants décident de décrocher ou de persévérer malgré les difficultés ? Quel est le rôle de l’environnement d’études dans cette transition? En quoi l’image de l’université et de l'apprentissage peuvent exercer un impact sur ce passage ?Afin de mieux cerner les enjeux de ce passage nous avons procédé à une étude qualitative fondée sur les entretiens compréhensifs. Nous avons interviewé les étudiants de première année en six filières et dans quatre universités en région parisienne. Nous avons approché les étudiants qui avaient des difficultés. Ils nous en ont parlé ainsi des raisons de leur déception. À travers leur point de vue sur l’acte d’apprendre, leur perspective et leur image des études à l’université nous avons pu mettre en évidence certaines causes qui peuvent expliquer le décrochage ou la persévérance en première année universitaire. Quatre types de difficultés sont distingués : cognitives, métacognitives, d’intégration et motivationnelles. Une analyse plus avancée de nos données nous a révélé que ces difficultés n’ont pas eu le même poids sur la transition de ces étudiants. Les analyses des entretiens ont révélé l’importance de la microsocialisation au sein de petits groupes d’étudiants notamment entre les amis. Nous avons constaté que les micro-intégrations pouvaient combler l’absence des macro-intégrations et sont même parfois plus importantes. Nos analyses ont montré que certains facteurs d’intégration sociale peuvent modifier l’influence des facteurs prédictifs de décrochage.Nous avons également appréhendé certains facteurs capables de renforcer ou d’appauvrir le sens de l’apprendre de l’étudiant et sa persévérance.
Document type :
Theses
Complete list of metadatas

Cited literature [320 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/tel-02503781
Contributor : Thèses Ul <>
Submitted on : Tuesday, March 10, 2020 - 11:24:31 AM
Last modification on : Thursday, May 28, 2020 - 3:38:04 PM
Document(s) archivé(s) le : Thursday, June 11, 2020 - 2:59:14 PM

File

DDOC_T_2019_0204_ZIBANEJAD_BEL...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : tel-02503781, version 1

Citation

Mitra Zibanejad-Belin. Réussir sa première année à l'université : les enjeux de la transition entre secondaire et supérieur. Education. Université de Lorraine, 2019. Français. ⟨NNT : 2019LORR0204⟩. ⟨tel-02503781⟩

Share

Metrics

Record views

80

Files downloads

459