Promotion de la santé des mères et des nouveau-nés : réduire les inégalités sociales de santé - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 2019

Mothers' and new born's health promotion : to reduce the social inequalities of health

Promotion de la santé des mères et des nouveau-nés : réduire les inégalités sociales de santé

Abstract

Introduction. It has been shown that the beginning of life is the key period in the genesis of social inequalities in health: support for parenthood is one of the major levers for limiting or even reducing these inequalities. The objective of this dissertation is to develop a conceptual framework establishing the conditions for the success of interventions, policies and organizations to support parenthood in order to limit social inequalities in health for mothers and children in the perinatal period. Methods. The research has two components: a systematic literature review and a realistic evaluation. -Systematic review: this was a systematic review of reviews published between 2009 and 2016 in English or French. 21 reviews meeting the AMSTAR criteria were selected. They were analysed with regard to their consideration of social inequalities in health, according to PRISMA-equity. - Realistic evaluation: The process consisted of three steps: 1) development of a first theory based on the results of the review. 2)multiple case study. Two cases were investigated: the border territories of the steel industry of Longwy in Lorraine and Esch-sur-Alzette in Luxembourg. They were selected for their geographical proximity and the particularly vulnerable and unequal nature of the populations living there. The data collected came from several sources, including a documentary corpus, questionnaires and interviews. The analysis focused on the consideration of social inequalities in health in practices. 3) a synthesis explaining how interventions work based on the mechanisms at play in their real context. Results. The synthesis of the reviews clearly revealed the limitations of current knowledge on health equity in the area of parental support. Parenting education programs, most often offered only to mothers and especially to the most disadvantaged, rarely take into account social gradients in health. In addition, the publications come mainly from Anglo-Saxon cultures; there is little data on the subject in the context of European policies. The case study made it possible to provide in-depth details of the intervention levers, contexts and elements of mechanisms from the point of view of the various stakeholders. The synthesis made it possible to propose a medium-level theory explaining that the mechanisms of proportionate universalism, coordination of actors and consideration of parental needs are effective in fighting social inequalities in health when the levers for action are macro-social. Conclusion. Based on two complementary methods of investigation, this work has made it possible to build a theory that constitutes avenues for research and action.
Introduction. Il a été démontré que le début de la vie est le moment clé dans la genèse des inégalités sociales de santé : le soutien à la parentalité constitue l’un des leviers majeurs pour limiter voire réduire ces inégalités. Cette thèse a pour objectif d’élaborer un cadre conceptuel établissant les conditions de réussite des interventions, politiques et organisations d’accompagnement à la parentalité visant à limiter les inégalités sociales de santé pour la mère et l’enfant dans la période périnatale. Méthodes. La recherche comportait deux volets, une revue systématique et une évaluation réaliste. - La revue systématique : il s’agissait d’une revue de revue sélectionnant des revues de littérature publiées entre 2009 et 2016 en langue anglaise ou française. Ont été retenues 21 revues répondant aux critères AMSTAR. Elles ont été analysées au regard de leur prise en considération des inégalités sociales de santé, selon PRISMA-equity. - L’évaluation réaliste : la démarche comportait trois étapes 1) l’élaboration d’une première théorie à partir des résultats de la revue. 2) étude de cas multiple. Deux cas ont été investigués : les territoires frontaliers de l’industrie sidérurgique de Longwy en Lorraine et Esch-sur-Alzette au Luxembourg. Ils ont été sélectionnés pour leur proximité géographique et le caractère particulièrement vulnérable et inégalitaire des populations qui y résident. Les données recueillies émanaient de plusieurs sources, comprenant un corpus documentaire, des questionnaires et des entretiens. L’analyse portait sur la prise en considération des inégalités sociales de santé dans les pratiques.3) synthèse explicitant le fonctionnement des interventions à partir des mécanismes en jeu dans leur contexte réel. Résultats. La synthèse des revues révèle explicitement les limites des connaissances actuelles sur l'équité en santé dans le domaine du soutien parental. Les programmes d'éducation parentale, le plus souvent offerts uniquement aux mères et surtout aux plus défavorisées, tiennent rarement compte des gradients sociaux de santé. En outre, les publications proviennent principalement de cultures anglo-saxonnes ; il existe peu de données sur le sujet dans le contexte des politiques européennes. L’étude de cas, a permis de détailler en profondeur les leviers interventionnels, les contextes et les éléments de mécanismes du point de vue des différentes parties prenantes. La synthèse a permis de proposer une théorie de moyenne portée explicitant que les mécanismes d’universalisme proportionné, de coordination des acteurs, de considération des besoins parentaux sont efficaces en matière de lutte contre les inégalités sociales de santé lorsque les leviers d’actions sont macrosociaux. Conclusion. A partir de deux méthodes d’investigation complémentaires, ce travail a permis de construire une théorie qui constitue des pistes pour la recherche et l’action.
Fichier principal
Vignette du fichier
DDOC_T_2019_0259_PIERRON.pdf (9.63 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

tel-02558251 , version 1 (01-03-2022)

Identifiers

  • HAL Id : tel-02558251 , version 1

Cite

Annabelle Pierron. Promotion de la santé des mères et des nouveau-nés : réduire les inégalités sociales de santé. Santé publique et épidémiologie. Université de Lorraine, 2019. Français. ⟨NNT : 2019LORR0259⟩. ⟨tel-02558251⟩
145 View
73 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More