Praeceptor germaniae : Marie Leprince de Beaumont outre Rhin - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2019

Praeceptor germaniae : Marie Leprince de Beaumont outre Rhin

Praeceptor germaniae : Marie Leprince de Beaumont outre Rhin

(1)
1

Abstract

Marie Leprince de Beaumont, a novelist, journalist and pedagogue, was one of the most well-known 18th-century writers in France and Europe. The large number of translations of her work up until the end of the 19th century, particularly of her “Magasins,”, attests to the extent of her contribution to the circulation of ideas. However, the name of Marie Leprince de Beaumont [circa 1711-1780], a prolific writer in her time, has largely been forgotten. At times, people still associate her with the fairy tale “Beauty and the Beast,” but even here the connection is rarely made. During her lifetime this author and educator was known for a much wider body of work, especially for her educational writings. These were aimed at people of different ages and professions and thus constituted a very novel type of writing. The numerous editions of these texts and their dissemination in France and throughout Europe testify to their popularity and the author’s high profile. Yet, the image of the author oscillated between that “bigot catholic” and “pious and industrious lady,” depending on her reader’s sociocultural background and character. Voltaire for example noted sharply: “There is a Madame de Beaumont-Leprince who makes some kind of catechism for young ladies,” meanwhile Johann Wolfgang von Goethe recommended her works to his younger sister Cornelia. Whereas the Spanish Inquisition banned some of her work for being too progressive, they were generally well-received in German-speaking countries, even though their translations had to be partially adapted for Protestant or Catholic audiences. Despite these adversarial reviews, there is a lot of evidence of her proactive and innovative stance, especially with regard to the equality of women for knowledge acquisition. This thesis analyses these contradictory images and the reception of Marie Leprince de Beaumont in German-speaking countries to show her pedagogical influence and the educational use of her oeuvre. It also discusses the reasons for her oblivion in 19th century as well as the adaptation strategies of publishers to keep her works alive. This research therefore shows that this French author has deserves her place in the literary pantheon.
Marie Leprince de Beaumont, romancière, journaliste et pédagogue, fut l’un des écrivains du XVIIIe siècle les plus connus en France et en Europe. Le grand nombre de traductions de son œuvre jusqu’à la fin du XIXe siècle, en particulier de ses « Magasins », témoigne de l’importance de sa contribution à la circulation des idées. Cependant, le nom de Marie Leprince de Beaumont [environ 1711-1780], écrivain prolifique de son temps, a été largement oublié. Parfois, les gens l’associent encore au conte de fées « La Belle et la Bête », mais même dans ce cas, le lien est rarement établi. Au cours de sa vie, cette auteure et éducatrice était connue pour un corpus d’ouvrages beaucoup plus vaste, en particulier pour ses écrits éducatifs. Ceux-ci s’adressaient à des personnes d’âges et de professions différents et constituaient ainsi un type d’écriture très nouveau. Les nombreuses éditions de ces textes et leur diffusion en France et dans toute l’Europe témoignent de sa popularité et de la notoriété de l’auteure. Pourtant, l’image de l’auteure oscille entre celle de « bigot catholique » et celle de « dame pieuse et travailleuse », en fonction du contexte socioculturel et du caractère de son lecteur. Voltaire, par exemple, nota : « Il y a une Madame de Beaumont-Leprince qui fait une sorte de catéchisme pour les jeunes filles », tandis que Johann Wolfgang von Goethe recommandait ses travaux à sa sœur cadette, Cornelia. Alors que l’Inquisition espagnole avait interdit certaines de ses œuvres en raison de leur caractère progressiste, elles étaient généralement les bienvenues dans les pays germanophones, même si leurs traductions devaient être partiellement adaptées à un public de lecteurs protestants ou catholiques. En dépit de ces examens contradictoires, son attitude proactive et novatrice est largement démontrée, notamment en ce qui concerne l’égalité des femmes en matière d’acquisition de connaissances. Nous avons analysé ces images contradictoires et la réception de Marie Leprince de Beaumont dans les pays germanophones afin de montrer son influence pédagogique et l’utilisation pédagogique de son œuvre. Nous discutons les raisons de son oubli au 19e siècle ainsi que les stratégies d’adaptation des éditeurs pour maintenir ses œuvres en vie. Ainsi cette recherche montre que cette auteure française mérite le droit sa place dans le panthéon littéraire.
Not file

Dates and versions

tel-03009249 , version 1 (17-11-2020)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03009249 , version 1

Intranet access

Cite

Ivana Lohrey. Praeceptor germaniae : Marie Leprince de Beaumont outre Rhin. Littératures. Université de Lorraine; Universität Augsburg, 2019. Français. ⟨NNT : 2019LORR0346⟩. ⟨tel-03009249⟩
56 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More