Du manuel au livre à succès : l’Elucidarium d’Honorius Augustodunensis du XIIe au XVe siècle - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 2021

From manual to bestseller : the history of Honorius Augustodunesis’s Elucidarium (12th-15th century)

Du manuel au livre à succès : l’Elucidarium d’Honorius Augustodunensis du XIIe au XVe siècle

Abstract

This thesis deals with the Elucidarium, the first theological work written by a prolific 12th-centuy author, Honorius Augustodunensis. Created at the very end of the 11th-century, the Elucidarium has had a great success all over the medieval West even since. Even though the text is not unknown to scholars, the knowledge of this work suffers from many divisions and oppositions. The cleavage between "erudite" and "vulgar" cultures, the division between the monastic intellectual world and that of urban schools, the distinction between doctrinal analysis of the text and its textological study, the opposition between the history of vernacular traditions of this work and the investigations into its original Latin version — all this makes our knowledge of this text fragmentary. The principal goal of the present study is to put an end to these divisions and to determine the true scope of the history of the Elucidarium in the Latin West, from its creation up to the end of the Middle Ages. The only way to achieve this goal is to combine systematically all the existing interpretations and observations with the data provided by handwritten testimonies (such as medieval catalogues, lecture notes, etc.), and by works inspired by the text. This is the only way that make it possible to write a “total history” of the Elucidarium and to reassess this remarkably successful work, and, in the end, to make our knowledge of this text more accurate. The results of the analyses undertaken within the research project are presented in the three parts of the thesis. The first deals with the author and his work. This part’s three chapters inventory critically all the reconstructions of Honorius' life, but also re-examine the doctrinal content of the Elucidarium: its plan and structure, which appear to be inseparably connected. The main purpose of this scrutiny is to suggest a new interpretation of what Honorius envisaged to achieve with his work and how the text has been intended to function. The second part and its two chapters trace the first century of the reception of the text. By documenting the dissemination of the Elucidarium, it is possible to formulate a new hypothesis about the place and circumstances in which Honorius has written his work, but also to see how readers progressively extended its initial function. Finally, the third part of the thesis is dedicated to the history of the Elucidarium in the Late Middle Ages. By the 13th century, the text has gradually spread to many circles, both intellectual and social; it inspired, or was a source of, several works, both in Latin and in vernacular. All this compose the history of the Elucidarium. Although the text has considerably changed its purpose and went far away of the authorial intention, it has not disappeared, it has never stopped to be copied, diffused and read; it has always found its particular niche, remaining an important and relevant book within the cursus librorum, whatever the cultural and social context. In other words, the history of the Elucidarium appears to be much more complex and rich than it has been previously assumed.
Cette thèse de doctorat porte sur l’Elucidarium d’Honorius Augustodunensis, un ouvrage théologique rédigé à l’extrême fin du XIe siècle qui a rencontré un très grand succès dans tout l’Occident médiéval, dès sa rédaction jusqu’à l’apparition d’imprimerie et même au-delà. L’Elucidarium n’étant pas inconnu de l’historiographie, la connaissance de cette œuvre souffre du clivage des différentes oppositions historiographiques. Ce clivage entre la culture « érudite » et « vulgaire », mais aussi la division entre le cloître et l’école urbaine, la distinction, entre, d’une part, les analyses doctrinales sur l’Elucidarium, et, de l’autre, les études textuelles et les études de la réception, et, enfin, l’opposition entre l’histoire des traditions vernaculaires de ce texte et les enquêtes sur sa version originale en latin rendent notre connaissance de ce texte fragmentaire. Le but de la présente recherche est de mettre un terme à ces divisions et de déterminer le vrai périmètre de l’histoire de l’Elucidarium dans l’Occident latin, de sa rédaction jusqu’à l’époque de l’imprimerie. C’est seulement la mise en correspondance systématique de toutes les interprétations et observations existantes avec les données fournies par les témoignages manuscrits, par les anciens catalogues, les traces de lectures et par les ouvrages inspirés par le texte, qui permet d’écrire une histoire totale de l’Elucidarium, de réévaluer cette œuvre au succès remarquable, afin de nuancer l’appréciation qui était jusque-là la sienne, et la rendre plus juste. Les résultats atteints dans cette thèse sont présentés en trois parties. La première, consacrée à l’auteur et à son ouvrage, vise, au cours de ses trois chapitres, à inventorier de manière critique les reconstructions du parcours d’Honorius, mais aussi à réévaluer le contenu doctrinal de l’Elucidarium, son plan, sa structure et leur lien inséparable avec la forme littéraire choisie par Honorius. Le but principal d’un tel aperçu est d’interpréter de nouveau ce qu’Honorius voulait atteindre dans son ouvrage et quelle fonction il prévoyait pour son texte. Les deux chapitres de la partie suivante tracent la première réception du texte pendant le premier siècle suivant sa rédaction. En documentant la diffusion du texte, nous avons pu non seulement émettre une nouvelle hypothèse sur le lieu et les circonstances de la rédaction de l’Elucidarium, mais aussi voir comment s’étendait le fonctionnement du texte et comment ses usages ont changé, à travers l’histoire de la réception, par rapport à ceux qui avaient été conçus par Honorius. Enfin, dans la troisième partie, la postérité de l’Elucidarium est analysée. Au terme du premier siècle de son histoire, aux environs du XIIIe siècle, le texte a pénétré dans de nombreux milieux, intellectuels et sociaux ; il a inspiré ou a été une source pour plusieurs ouvrages, aussi bien en latin qu’en vernaculaire. Tout cela a non seulement enrichi l’« album des lectures » du texte, mais a aussi changé la façon dont il était de plus en plus utilisé. Cependant, il n’a jamais été seulement un usuel. Contrairement aux vues par trop présentes dans l’historiographie, le tableau de sa réception est, à tout moment, beaucoup plus riche et complexe.
No file

Dates and versions

tel-03211917 , version 1 (29-04-2021)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03211917 , version 1

Intranet access

Cite

Gleb Schmidt. Du manuel au livre à succès : l’Elucidarium d’Honorius Augustodunensis du XIIe au XVe siècle. Histoire. Université de Lorraine, 2021. Français. ⟨NNT : 2021LORR0038⟩. ⟨tel-03211917⟩
70 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More