L’ancrage territorial d’un projet d’exploitation de gaz de charbon au sein d’un espace en mutation : l’ancien bassin houiller lorrain - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 2020

Territorial anchorage of a coal gas exploitation project in an evolving territory : the former lorraine coalfield

L’ancrage territorial d’un projet d’exploitation de gaz de charbon au sein d’un espace en mutation : l’ancien bassin houiller lorrain

Abstract

At the beginning of the 21st century, the rise of consumption and the limits of traditional energy resources have led to a growing interest for research in new gas resources called « unconventional ». In Europe, these new exploitation projects have so far rarely been successful, mostly because of concerns about environmental degradation that they have aroused among the concerned territory populations. The assumption that the agricultural and tourist nature of the territories prospected has contributed to the failure of these projects can be tested by taking the opposite approach. Can an unconventional gas extraction project be more easily established in an area marked by a strong industrial culture and a tradition of exploiting subsurface resources?This is the case in the former lorraine coalfield where a new coal gas project is trying to find its place. After having heavily impacted by the disappearance of the coal mines, but also by the economic crisis of 2008, this territory is undergoing major changes, and must now face other obstacles: urban shrinkage, the Society Metropolisation, and the increasing competition from regions with amenities. These difficulties are broadly shared by the former Lorraine region, and enforce local elected representatives to build a solid strategy of revitalisation reflected in urban development and planning documents. This strategy is mainly based on the construction of a new local image. In that respect, the coal gas exploitation project, allowing a renewal of the exploitation of the subsurface relied on emerging technologies, is presented by the project leader as a potential local lever for revitalisation. It could also find its place in the local energy transition, by contributing to an easier integration of renewable energies and reducing the carbon emissions of the energy system. In this vision, both interests of the firm and the territory are therefore supposed to intersect.Based on the concepts of social acceptability and territorial anchorage, this research aims to study the compatibility of this new mining project with local development strategies. Through this case study, we also wish to analyse the contributions of the "co-construction" principle of economic projects, which can and should be considered as fully-fledged territorial development projects.
En ce début de XXIè siècle, l’essor de la consommation et les limites des ressources énergétiques traditionnelles ont suscité un intérêt grandissant pour la recherche de nouvelles ressources gazières dites «non conventionnelles ». En Europe, ces nouveaux projets d’exploitation n’ont jusqu’à présent que rarement abouti, notamment à cause des craintes de dégradation de l’environnement qu’ils ont suscité auprès des populations des territoires concernés. L’hypothèse suivant laquelle le caractère agricole et touristique des territoires prospectés a contribué à l’échec de ces projets peut être testée en en prenant le contrepied. Un projet d’extraction de gaz non conventionnel peut-il plus facilement s’implanter dans un territoire marqué par une forte culture industrielle et une tradition d’exploitation des ressources du sous-sol ?C’est le cas de l’ancien bassin houiller lorrain où un nouveau projet d’exploitation de gaz de charbon tente de trouver sa place. Après avoir été lourdement impacté par la disparition des mines de charbon, mais également par la crise économique de 2008, ce territoire est en pleine mutation et doit désormais faire face à d’autres obstacles : le rétrécissement urbain, la métropolisation de la société et la progression de la concurrence des régions à aménités. Ces difficultés, partagées globalement par l’ancienne région Lorraine, imposent aux élus locaux de construire une solide stratégie de redynamisation traduite au sein des documents d’urbanisme et de planification. Cette stratégie repose notamment sur la construction d’une nouvelle image locale. Dans ce contexte, le projet d’exploitation de gaz de charbon, permettant un renouveau de l’exploitation du sous-sol à partir de nouvelles technologies, est présenté par le porteur de projet comme étant un potentiel levier local de redynamisation. Il pourrait aussi trouver sa place dans la transition énergétique locale, en contribuant à faciliter l’insertion des énergies renouvelables et à réduire les émissions carbonées du système énergétique. Dans cette vision, les intérêts de la firme et du territoire sont donc supposés se croiser.En s’appuyant sur les concepts d’acceptabilité sociale et d’ancrage territorial, cette recherche vise à étudier la compatibilité de ce nouveau projet minier avec les stratégies locales de développement. Par le biais de cette étude de cas, nous souhaitons par ailleurs analyser les apports du principe de « co-construction » des projets économiques, qui peuvent, et doivent être considérés comme étant des projets d’aménagement du territoire à part entière.
Fichier principal
Vignette du fichier
DDOC_T_2020_0293_BEAULOYE.pdf (69.6 Mo) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

tel-03260482 , version 1 (15-06-2021)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03260482 , version 1

Cite

Yann Beauloye. L’ancrage territorial d’un projet d’exploitation de gaz de charbon au sein d’un espace en mutation : l’ancien bassin houiller lorrain. Géographie. Université de Lorraine, 2020. Français. ⟨NNT : 2020LORR0293⟩. ⟨tel-03260482⟩
103 View
14 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More