Cellules souches de la pulpe dentaire et matrice de collagène : une association au service de l’ingénierie tissulaire osseuse prévascularisée - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 2020

Dental pulp stem cells and collagen matrix : an association for bone tissue engineering

Cellules souches de la pulpe dentaire et matrice de collagène : une association au service de l’ingénierie tissulaire osseuse prévascularisée

Abstract

Critical-size defects overcome the natural ability of the bone tissue to heal. Currently, all the therapeutics including autologous grafting are facing limitations. The answer could be provided by bone tissue engineering with the creation of a prevascularized bone substitute that could allow both revascularization of the graft and new bone formation. Our project aimed to develop this prevascularized bone substitute by combining dental pulp stem cells (DPSCs), and collagen matrix enriched with alginate and HA hydrogel. First, we highlighted the preferred experimental condition for the use of DPSCs in bone tissue engineering. We showed that DPSCs are not affected by lecithin rapeseed nanoliposomes (which can be used for the vectorization of bioactive molecules), and that a low glucose concentration can induce osteogenic differentiation as effectively as a high glucose concentration. Then, we seeded DPSCs in biomaterials composed of collagen matrix with alginate and HA hydrogels and obtained both osteogenic differentiation and endothelial-like cells in our constructs. We also showed that alginate/HA hydrogel had a booster effect on the cellular colonization and differentiation in our biomaterials compared to collagen alone. These encouraging results highlight the potential of DPSCs combined with a collagen and alginate-HA hydrogel composite construct in prevascularized bone tissue engineering.
Face à des pertes de substance osseuse de grande étendue dépassant les capacités naturelles de régénération de l’os natif, aucune solution thérapeutique, qu’il s’agisse de l’os autologue ou du l’utilisation de substituts osseux, n’est à ce jour pleinement satisfaisante, en particulier par l’absence de cellularisation du substitut et de sa vascularisation. La création d’un substitut osseux pré vascularisé en ingénierie tissulaire osseuse pourrait dépasser ces limites et autoriser une régénération tissulaire osseuse de qualité, favorisée par une vascularisation du greffon. Notre projet visait à développer ce substitut osseux pré vascularisé en combinant un biomatériau associant éponge de collagène et hydrogel d’alginate enrichi en hydroxyapatite (HA) et colonisé par des cellules souches mésenchymateuses de la pulpe dentaire (CSM-PD). La première partie de notre travail a permis de préciser les conditions environnementales pouvant être choisies pour l’utilisation des CSM-PD en ingénierie tissulaire osseuse, telles que la densité d’ensemencement, la teneur en glucose de l’environnement et le choix de nanovecteurs. Nous avons mis en lumière que les CSM-PD n’étaient pas impactées d’une part par des nanoliposomes de lécithine de colza (utilisables pour la vectorisation de molécules bioactives), et d’autre part qu’une faible teneur en glucose pouvait induire une différenciation ostéogénique de façon aussi performante qu’une forte teneur en glucose. La deuxième partie de notre travail a consisté en l’ensemencement des CSM-PD au sein de notre biomatériau innovant associant éponge de collagène et hydrogel d’alginate enrichi en HA. Nous avons observé une potentialisation des capacités de colonisation des biomatériaux et de la différenciation ostéogénique des CSM-PD et mis en évidence la présence de précurseurs de cellules endothéliales-like. Ces résultats encourageants mettent en lumière le potentiel d’utilisation des CSM-PD combinées à un biomatériau combinant collagène et hydrogel d’alginate enrichi en HA pour l’ingénierie osseuse pré-vascularisée.
Fichier principal
Vignette du fichier
DDOC_T_2020_0263_KICHENBRAND.pdf (55.98 Mo) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

tel-03264780 , version 1 (18-06-2021)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03264780 , version 1

Cite

Charlène Kichenbrand. Cellules souches de la pulpe dentaire et matrice de collagène : une association au service de l’ingénierie tissulaire osseuse prévascularisée. Ingénierie biomédicale. Université de Lorraine, 2020. Français. ⟨NNT : 2020LORR0263⟩. ⟨tel-03264780⟩
133 View
9 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More